Les Nuits Sonores pour les nuls

Ce week-end, c’est l’effervescence à Lyon, c’est les Nuits Sonores. Tout le monde a entendu parler des Nuits Sonores, mais il y a globalement 3 sortes de gens : ceux qui sont à fond et qui ont déjà leurs places depuis belle lurette (ils ont eu raison, il y a pas mal de trucs complets), ceux qui vont peut-être aller à une Nuit ou deux et ceux qui sont complètement perdus dans cette programmation tentaculaire.

C’est à cette dernière catégorie de personnes que cet article est destiné. Et vous allez voir que, une fois encore, la programmation de cette 15ème édition est plutôt bien ficelée.

Les Nuits

Bien sûr, les Nuits Sonores c’est avant tout des nuits de concerts, à majorité électro, mais pas que. Les Nuits ont lieu mercredi soir, veille de l’Ascension (Nuit 1), vendredi (Nuit 3) et samedi (Nuit 4). Elles se déroulent tous les ans dans une friche industrielle. Après le Marché de Gros à Perrache / Confluence et les anciennes usines Brossette à Gerland, cette année cela se passe dans les anciennes usines Fagor-Brandt à Gerland.

Au programme, beaucoup de noms peu connus pour les non-initiés, ainsi que des grosses pointures comme Vitalic, Laurent Garnier, P. Moore ou encore The Chemical Brothers.

Le site Fagor-Brandt avant sa préparation pour les Nuits Sonores – crédit photo vraisemblablement Brice Robert 🙂 – http://www.b-rob.com/

Les NS Days

Depuis quelques années, en plus des Nuits, il faut également compter sur les NS Days, qui sont construits un peu à la manière d’une exposition d’art contemporain, avec des artistes invités qui font office de curateurs et invitent à leur tour des artistes (comme pour les Nuits, de l’électro, mais pas que). Vous pourrez ainsi passer « A day with The Black Madonna » jeudi 25 (Day 1), « A day with Nina Kravitz » le vendredi 26 (Day 2) et « A day with Jon Hokins » samedi 27 (Day 3). Ça se passe à la Sucrière de 15h à 22h.

La Sucrière en mode NS Day pendant les Nuits Sonores – crédit photo vraisemblablement Brice Robert 🙂 – http://www.b-rob.com/

Le concert special : Air

Tous les ans, le festival organise également un concert qui sort un peu de l’ordinaire, un truc un peu spécial, un peu magique. Il y a eu par exemple Pierre Henry, Kraftwerk, New Order, etc… et cette année, c’est Air. Et si traditionnellement le concert spécial a lieu le dimanche, cette année cela se passe ce mardi 23, à l’Auditorium.

Le Circuit / Nuit 2

Les plus attentifs auront remarqué qu’il n’y a pas de Nuit 2. En réalité, il y en a bien une, mais pas sous la même forme que les autres, car il s’agit d’un Circuit de concerts qui a lieu dans une quinzaine de lieux lyonnais connus pour organiser régulièrement des concerts. Chaque étape coute 5€ .C’est vraiment que dalle par exemple pour voir Teki Latex (Ayers Rock Boat), Groupe Doueh & Cheveu (Epicerie Moderne), The Bongo Hop (Maison Mère), Wand (Marché Gare) ou encore Bachar Mar-Khalifé au Transbordeur.

La Carte Blanche à Lisbonne

Ça c’était pour la partie payante. Mais les Nuits Sonores, c’est aussi tout un tas de concerts et d’animations gratuites, à commencer par la Carte Blanche donnée chaque année à une ville. Cette année, c’est la capitale portugaise qui est à l’honneur, avec des DJs, concerts gratuits et une webradio produite depuis les Subsistances, du jeudi au samedi de 15h à 21h.

Mini Sonore

Dans le public de Nuits Sonores il y a de plus en plus de parents. Du coup, les organisateurs ont également pensé aux enfants avec le Mini Sonore, une sorte de festival dans le festival, réservé aux 4-12 ans, avec concerts, boums, et ateliers pour apprendre à mixer, à faire du Street Art, ou encore faire des jeux et être sensibilisés à la gestion des déchets par exemple. Ça se passe du jeudi au samedi après-midi aux Subsistances et dimanche à la Sucrière pour le Sunday Park (voir plus bas). C’est gratuit mais sur réservation (et je crois que c’est déjà complet).

Sunday Park

Appelé Siestes Sonores il y a quelques années, le Sunday Park est un peu le moment où les festivaliers comatent après avoir fait la fête pendant plusieurs jours et plusieurs nuits. Trois collectifs lyonnais (Encore, Hard Fist, et les Briques du Néant) sont invités à animer l’après-midi, de midi à minuit, à base de concerts et DJs sets (et oui, encore) mais aussi bourse aux disques, brocante, food trucks, etc… Cette année ça se passe devant la Sucrière.

Les extras !

Enfin, il y a les fameux Extra! Il s’agit d’événements gratuits qui se passent partout dans Lyon, ils sont organisés par des associations ou des organismes indépendants de Nuits Sonores et ont souvent des concepts un peu décalés (mais toujours festifs). Mais attention, seulement une quarantaine de projets ont pu bénéficier du label NS sur les 130 dossiers présentés.

Je ne vais pas tous les citer ici, mais ça va du simple spot musique / chouette déco / food & drink dans un lieu insolite à des events un peu plus travaillés, comme des dégustations d’huitre, cours de yoga, initiation à la pêche, installations artistiques, course de fixies, projection de documentaires, sensibilisation aux réfugiés, croisière sur la Saône, etc, etc…

Ils sont tous détaillées ici.

 

Evidemment, maintenant que je vous ai expliqué le principe, c’est à vous de travailler et d’éplucher un peu la programmation pour vous faire votre programme des 4 jours.

Vous retrouverez toutes les infos sur le site internet des Nuits Sonores, sur la page facebook, ainsi que sur l’application dédiée.

Bon festival !

 

 

 

 

    1 COMMENT

  • Agnieszka Marchewka
    / Reply

    Nice reminder Thanks for sharing I’m not going this year It’s a shame but will make sure to plan for next year

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *