4 raisons d’aller au festival Amply

Et on continue avec les festivals. L’année dernière, je vous avais parlé du Festival Amply, dont l’originalité est de regrouper plein de concerts de groupes locaux dans les médiathèques de la Métropole lyonnaise.

Pour rappel, Amply est le nom du site des bibliothécaires musicaux des médiathèques de la Métropole. Il se penche uniquement sur la création locale, tous genres confondus, et permet de belles découvertes que l’on retrouvera souvent après dans les premières parties de concerts, avant, on l’espère, d’avoir une carrière nationale.

La deuxième édition du festival est là. Elle a (un peu) commencé hier, mais elle s’étale sur tous les week-ends jusqu’au 15 octobre dans les médiathèques de la région qui accueilleront 25 concerts.

festival-amply-2016-affiche

 

1- On découvre plein de nouveaux artistes

Certains artistes commencent à ne pas être tout à fait des inconnus, on les a déjà vus dans les salles de l’agglomération et parfois même plus loin, mais globalement ça sera l’occasion de découvrir de nouveaux groupes ou artistes. La proximité fait aussi qu’en général on peut discuter avec eux après les concerts.

2 – Il y en a pour tous les goûts

Le seul point commun de tous ces groupes, c’est qu’ils sont de la région. Je crois que le plus loin vient de Grenoble, c’est vous dire. Mais au niveau du style, tous les styles seront représentés : pop, folk, rock, électro, rap, country, chanson, maloya, trip-hop ou encore musique persane, d’Ukraine ou d’Amérique latine, le spectre est large.

3- On soutient la culture et les médiathèques

Les budgets culture et en particuliers pour les médiathèques se réduisent de plus en plus. On ne compte malheureusement plus les médiathèques qui voient leurs possibilités d’actions auprès des divers publics se réduire comme peau de chagrin (voire même carrément fermer), alors que c’est justement l’inverse qu’il faudrait faire par les temps qui courent.

4- C’est gratuit

Et last but not least, comme les concerts se passent dans les médiathèques, tous les concerts sont gratuits. Alors, par d’excuses.

La programmation

Voici la liste des concerts de cette deuxième édition du festival :

Samedi 17 septembre :

  • 15h : Vidala (Amérique latine) à la Médiathèque de Vaise

Samedi 24 septembre :

  • 10h30 : L’Etrangleuse (duel harpe – guitare électrique) à la Médiathèque de Genay
  • 16h : Karaben (chanson) à la Médiathèque la Passerelle (Trévoux)
  • 16h : Wooden Beaver à la Médiathèque de Rillieux-la-Pape

Vendredi 30 septembre :

  • 18h30 : André Bonhomme (chanson) à la Médiathèque de Lyon-Bachut
  • 20h30 : Duo Madjnoun (David Bruley & Navid Abbassi, musique persane) à la Médiathèque de Jonage

Samedi 1er octobre :

  • 16h : Les Deux Oncles et cie (chanson) à la Médiathèque la Passerelle (Trévoux)
  • 16h : Scampi (trip-hop) à la Médiathèque B612 de Saint-Genis-Laval
  • 16h : Bye Bye Dubai à la Médiathèque de Rillieux-la-Pape

Samedi 8 octobre :

  • 11h : Fahro (Théophile Ardy & Romain Lateltin, western pop décalé) à la Médiathèque de Genas
  • 11h : Ti’kaniki (Maloya réunionnais) à la Médiathèque de Décines-Charpieu
  • 11h30 : Pethrol (pop électro) à la Médiathèque de Corbas
  • 15h30 : Bluegrass Deluxe (country, bluegrass) à la Bibliothèque de Lyon Part-Dieu
  • 16h : Nazca (pop folk) à la Médiathèque le Singuliers (Belleville)
  • 16h : Lily Luca (chanson) à la Médiathèque de Rillieux-la-Pape
  • 16h : EXPérimental (rap) à la Médiathèque de Chassieu
  • 16h : [artiste à confirmer] à la Médiathèque la Passerelle (Trévoux)

Vendredi 14 octobre :

  • 19h : Louise Combier (chanson / jazz) à la Médiathèque de Tarare
  • 19h : Cécile Hercule (chanson) à la Médiathèque de Givors

Samedi 15 octobre :

  • 11h : “Je lis si ça m’chante !” (Théophile Ardy & Sabrina Livebardon) à la Médiathèque de Feyzin
  • 11h : Balani Sound System (rétro-futuriste africain) à la Médiathèque de Neuville-sur-Saône
  • 11h : Romain Lateltin (chanson) à la Médiathèque de Champagne au Mont d’Or
  • 11h : Commandant Coustou (musique des îles) à la Médiathèque de Meyzieu
  • 15h30 : Yiddishka à la Bibliothèque de Lyon Part-Dieu
  • 16h : 12:34 (Lidiya Zinko, chanson en français, anglais et ukrainien) à la Médiathèque de Rillieux-la-Pape

 

 

Plus d’infos sur la page facebook d’Amply.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *