Roulez Jeunesse

Quand on parle de festival, on pense tout de suite aux grosses pointures. Pourtant, il existe de nombreux festivals qui émergent régulièrement et certains sont très tentants, de par leur programmation, leur état d’esprit, etc… (voir mon article du début de semaine, par exemple). C’est le cas du Festival Roulez Jeunesse qui aura lieu à Lyon le week-end du 9 au 11 septembre.

RJ_02_-_affiche_A2_portrait

 

 

Roulez Jeunesse, c’est d’abord une association lyonnaise qui œuvre pour la promotion du vélo en ville. En effet, le vélo est en réalité le meilleur moyen de déplacement (sauf quand on habite à la Croix Rousse ou à Fourvière, et encore…) : économique, écologique, sportif, flexible, etc… Ce n’est pas pour rien si la petite reine revient à la mode.

Après quelques événements, l’association a décidé d’organiser un festival associant vélo et musique. La première édition a eu lieu en 2014, et quel meilleur endroit pour organiser un tel événement que le Vélodrome Georges-Préveral au milieu du Parc de la Tête d’Or (ah, ah, je vois déjà la tête de ceux qui ne savaient pas qu’il y avait un vélodrome au Parc de la Tête d’Or). Malheureusement, de grosses rafales de vent ont obligé la Ville de Lyon à fermer le Parc (et non pas un lion en liberté comme la rumeur avait couru), condamnant ainsi quasiment le festival dans l’œuf (malgré une mini solution de repli au Transbordeur).

Festival-Roulez-jeunesse-image-velodrome

 

En 2015, l’association n’a pas eu l’autorisation de réutiliser le vélodrome, mais les organisateurs n’imaginaient pas faire leur festival ailleurs. Ils ont donc misé sur 2016 pour redresser la pente, et j’espère que cette fois-ci ça décoléra.

Le festival débutera vendredi soir avec une déambulation « Techno-Fahrrad » (vélo en Allemand) de la place des Terreaux au sud de Bellecour puis une soirée d’inauguration au Goethe Insitut avec projections de court-métrages et divers ateliers.

 

Mais le gros du festival aura lieu le samedi avec de nombreux événements et ateliers gratuits autour du vélo dès 10h du matin pour les enfants : initiation, jeux d’adresse, etc… puis à partir de 13 h compétition de pump track (parcours avec plein de bosses), défi 50m chrono, démos de BMX, big airbag pour sauter, etc… (5€ de participation pour les activités)

Côté musique, vous aurez droit à plusieurs concerts de musique indépendante également gratuits à partir de 17h, avec entre autres Petit vélo, Bon Voyage Organisation, Zombie Zombie.

A la tombée de la nuit, direction le Transbordeur à quelques encablures de là que ça pour finir la soirée sur l’électro de Marvin & Guy, Guillaume des Bois, Sentiments et Jutix (10€ en prévente).

 

Dimanche, rebelote : animations, ateliers et concerts gratuit, avec notamment Hilldale, Fear for Men et Samba de la Muerte.

 

 

Plus d’infos sur le site internet du festival ou sur facebook.