Messmer

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du spectacle que j’ai vu la semaine dernière à la Bourse du travail, celui de l’hypnotiseur canadien Messmer le fascinateur.

messmer-affiche

Vous l’avez peut-être déjà vu à la télé, il passe régulièrement faire le show dans la plupart des émissions télé, y compris en France depuis 2011, du Grand Journal à chez Cauet en passant par 100% Mag. Des amis m’en avaient parlé depuis quelques mois, mais étant d’un naturel plutôt cartésien, j’étais un peu sceptique. Et c’est en le voyant dans l’émission Les pouvoirs Extrêmes du Corps humain (avec Michel Cymes et Adriana Karambeu) que j’ai eu envie d’en savoir un peu plus.

.

Commençons par présenter le monsieur. Messmer est donc un artiste canadien qui propose des spectacles d’hypnose sur scène depuis 1990. Son nom de scène est un hommage à Franz Anton Mesmer, médecin allemand du XVIIIème siècle et fondateur de la théorie du magnétisme animal (le mesmérisme). Pour la petite histoire, c’est le nom de ce médecin qui a également donné le mot anglais to mesmerize, qui signifie hypnotiser.

Dans tous ses spectacles, Messmer pratique de la même façon. Il propose à tous les spectateurs un petit test pour repérer les sujets les plus réceptifs à l’hypnose, qu’il fera ensuite monter sur scène pour leur faire faire tout un tas de choses. D’après lui, tout le monde est hypnotisable, mais il faut parfois beaucoup de temps. Le test consiste par exemple à joindre les deux mains en croisant les doigts et en collant les paumes. Par le son de sa voix, il suggère que les paumes se collent tellement qu’à son signal on ne puisse plus les décoller.

Stephane-Berne-hypnose

Dans la première partie du spectacle, sur les 2 000 personnes de la bourse du travail, environ une cinquantaine de personnes n’ont pas pu se décoller seuls et sont montées sur scène. Il a ensuite choisi une quinzaine de personnes, les plus réceptives, et il les a endormi en quelques secondes. Il lui a suffit de s’approcher d’elles et de les toucher pour qu’elles tombent comme des mouches et s’étalent par terre. Sauf ce pauvre jeune homme devant qui Messmer a juste fléchi les jambes et qui a reproduit le même mouvement. Il est resté 5 bonnes minutes dans cette position pour le moins inconfortable.

Ensuite, il les a propulsés, mentalement, à l’âge de pierre. Il leur disait qu’ils étaient des hommes de Cro-Magnon, et les « volontaires » effectuaient les gestes qu’il indiquait : vous marchez avec les jambes fléchies, vous écraser le mammouth qui est là (il n’y avait rien), vous reniflez l’odeur des autres, vous accouchez pour repeupler votre tribu, etc… Il les a ensuite propulsé au Moulin Rouge dans les années 30. Ainsi chaque fois qu’ils entendaient la musique ils avaient envie de danser le French Cancan… y compris après l’entracte, où la musique a retenti sans aucun avertissement. Les pauvres bougres (pas tous, seulement les très très réceptifs) se sont levés de leur fauteuil pour se mettre à danser spontanément !! C’était vraiment très impressionnant !!

Pour la deuxième partie, Messmer a fait un test similaire au premier, sauf que cette fois il fallait en plus lever les index et les séparer d’environ 1 cm. Par le son de sa voix, il suggère que les doigts se rapprochent puis se collent au point que l’on ne puisse plus les décoller. Ca n’a pas fonctionné sur moi (tout comme la première partie) mais ça a très bien fonctionné sur la personne devant moi, un ami des amis avec qui j’étais venu. Messmer lui a ensuite demandé de se lever, de danser et comme il voyait qu’il était très réceptif, il l’a fait monter sur scène. Il a d’ailleurs bien assuré le show, puisque Mesmer lui a fait danser un slow avec un autre mec sur la musique de Top Gun. Il les a réveillés mais ils ne pouvaient plus se décoller l’un de l’autre, ils étaient super gênés. Encore une fois, cette suggestion est restée dans son subconscient après que tous les « volontaires » soient retournés à leur siège, au point que le mec est redescendu dans la salle (on était au balcon) pour danser avec son acolyte.

Messmer-spectacle2

Messmer-spectacle

A noter d’ailleurs qu’une fille devant moi (également du groupe d’amis avec qui j’étais, donc pas complice) n’a pas été sélectionnée mais elle n’a pas pu décoller ses doigts toute seule. Il a fallu qu’on appelle un assistant de Messmer pour qu’il vienne la décoller au bout de 10 min…

Pour la dernière partie (beaucoup plus courte), Messmer a proposé d’essayer d’endormir tout le monde. Encore une fois ça n’a pas marché sur moi, mais ça a très bien marché sur la fille devant moi qui était restée les doigts collés. A tel point que quand il a réveillé tout le monde, elle est restée bloquée, les yeux grands ouverts, mais incapable de bouger de son siège alors que tous les autres spectateurs quittaient la salle. Là encore l’intervention d’un assistant a été nécessaire pour la rendormir et la réveiller proprement.

Bien sûr, le spectacle est enrobé de mysticisme, de storytelling, ou de son et lumière dans la thématique, mais il reste néanmoins que les scientifiques s’accordent à dire qu’il n’y a pas réellement de trucage dans ses spectacles, simplement des gens plus réceptifs.

En tout cas, moi j’ai vraiment été bluffé.

Pour info, il repasse par Lyon le 18 juin 2015, mais cette fois-ci à la Halle Tony Garnier.

Une démo supplémentaire lors de son passage à 100% Mag :

.