Pitchfork Music Festival

Ce week-end, tous les amateurs de musique indépendante seront en émoi. Non, je ne parle pas d’une nouvelle édition du festival Heart of Glass, Heart of Gold, il faudra attendre (on l’espère) 2015 pour ça, mais je veux bien sûr parler du Pitchfork Music Festival qui aura lieu du 30 octobre au 1er novembre à la Grande Halle de la Villette à Paris.

Pitchfork-Music-Festival-Paris

Au programme, la fine fleur de la musique indépendante à la mode. Et c’est bien normal, puisque que, pour ceux qui ne savent pas, Pitchfork est LA référence de la musique indépendante. C’est un webzine américain qui existe depuis 1995 et est capable de faire et défaire des réputations. Le site est également connu pour ses critiques de disques notés sur une échelle de 0, 0 à 10,0 (oui, oui, avec un chiffre après la virgule…). Le site est parfois critiqué pour son élitisme, ce qui fait dire à ses détracteurs (probablement à juste titre…) que le festival est le rendez-vous des hipsters.

 PITCHFORK

La mauvaise nouvelle pour les amateurs de musique indé, c’est que c’est loin (enfin à Paris, c’est pas non plus insurmontable), mais surtout c’est presque tout complet. Pour le coup c’était même pas trop cher (110€ pour les 3 jours)

La bonne nouvelle, c’est que CultureBox, la plateforme numérique dédiée à la culture de France Télévision, et la Blogothèque vont filmer pas mal de concerts que vous pourrez donc voir en direct sur internet. En général, CultureBox met les vidéos à disposition pendant 6 mois ensuite.

Côté programmation, il y aura :

Jeudi 30 octobre : James Blake (dont je vous avais parlé ici), Jon Hopkins, Mogwai (dont je vous avais parlé ici),  The war on drugs, The Notwist (dont je vous avais parlé ici), How to dress well et Ought

Vendredi 31 octobre : Belle & Sebastian, St Vincent, Chvrches, Mø, Future Islands (cités dans les concerts à ne pas rater en octobre sur Lyon CityCrunch), Son Lux, DD Dumbo et Perfect Pussy,

Samedi 1er novembre : Kaytranada, Jamie XX, Four Tet, Caribou (également cités dans les concerts à ne pas rater en octobre sur Lyon CityCrunch), Jungle (cités dans les concerts à ne pas rater en novembre sur Lyon CityCrunch), José Gonzáles, Tune-Yards (dont je vous avais parlé ici et cité dans les concerts à ne pas rater en novembre sur Lyon CityCrunch), Foxygen, Movement, Kwamie Liv, Tobias Jesso Jr, Charlotte OC et Jessy Lanza.

Bref, une belle brochette de concerts qui te font vraiment regretter que les américains ne connaissent pas autre chose que Paris…

Toutes les infos sur le festival sur leur site internet. Et à voir donc sur CultureBox et La Blogothèque.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *