Mogwai

Après Damon Albarn et Les tambours de Kodo, on continue le décryptage de la programmation des Nuits de Fourvière avec le concert du dimanche 6 juillet par un groupe qui me tient beaucoup à cœur, Mogwai.

mogwai

Rien à voir avec les Gremlins, encore que le nom a probablement la même origine, à savoir un mot chinois qui signifie fantôme ou mauvais esprit. Non, ici je voudrais vous parler du principal représentant de ce que l’on appelle le post-rock. Je l’ai probablement évoqué déjà plusieurs fois ici, car c’est un style que j’apprécie beaucoup, et à vrai dire de plus en plus. Il se caractérise par des morceaux la plupart du temps instrumentaux, longs et souvent expérimentaux. Les instruments peuvent différer d’un groupe à l’autre, mais on retrouve souvent des guitares plaintives et/ou saturées, des synthétiseurs diffusant des nappes atmosphériques, des batteries marquées même si généralement pas rapide. Si vous voulez mieux appréhender ce genre, vous pouvez regarder du côté de Mogwai, donc, mais aussi de Tortoise, Gastr Del Sol, Dirty Three, Stereolab ou encore Godpeed You ! Black Emperor (dont certains membres jouent dans Thee Silver Mt Zion Memorial Orchestra).

Mais revenons à Mogwai. Formé au milieu des années 90s à Glasgow (qui décidément, est à la mode en ce moment, cf les Nuits Sonores), le groupe a sorti en début d’année son 8ème album, Rave Tapes, produit par Paul Savage (batteur de The Delgados et producteurs de dizaines d’albums de nombreux artistes) qui a semble-t-il été très exigeant avec eux. On y retrouve les éléments qui font le succès du groupe, à savoir un mélange de mélodies sombres, planantes ou inquiétantes et de mélodies plus rythmées, surfant sur le retour de l’électro des années 70s, limite krautrock (un peu comme une résonance imprévue à Kraftwerk qui sera en clôture des Nuits Sonores).

.

Le groupe est étrangement et malheureusement relativement peu connu en France, mais sachez que Rave Tapes est le deuxième vinyle le plus vendu au Royaume Uni en 2014 sur les 4 premiers mois (derrière AM d’Arctic Monkeys, mais devant Bruce Springsteen, Elbow et Warpaint)

Si vous voulez vous frottez à Mogwai, ce que je vous encourage fortement, je vous recommanderais d’écouter également la bande originale de la série Les Revenants. Cet album est tout simplement une pure merveille, un truc de dingue, flippant à souhait.

.

Mais l’album précédent, Hardcore will never die, but you will, était déjà excellent (ainsi que ceux d’avant). Ils ont également écrit la bande originale du film Zidane, un portrait du XXIème siècle, aini que deThe Fountain, en collaboration avecClint Mansell (Requiem for a dream).

.

Pour finir de vous convaincre, je vous invite à lire le live report que les copains de Dark Globe ont ramené de Nîmes il y a quelques semaines.

mogwai live

Plus d’informations sur le site internet de Mogwai, sur leur page facebook ou sur le site des Nuits de Fourvière (ou sur mon article d’il y a 4 ans…)

A noter que cette soirée du dimanche 6 juillet sera en fait un co-plateau avec un autre artiste vraiment intéressant dont je vais essayer de vous parler, le canadien folk Timber Timbre.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *