Dadan, les tambours de Kodo – Concours inside

Et si on reparlait un peu des Nuits de Fourvière ? Quand je vous avais présenté la programmation de l’édition 2014, je vous avais promis de vous parler plus précisément de quelques spectacles. Après vous avoir présenté le coup de cœur collectif des blogueurs invités, à savoir Damon Albarn (dont l’album sort demain, et sachez qu’il reste encore des places pour le concert du 5 juillet), il est temps maintenant de vous parler d’un coup de cœur personnel, Dadan, par les tambours de Kodo.

 Kodo Dadan affiche

Vous le savez probablement maintenant, j’ai des gouts musicaux très éclectiques. Et parmi les instruments que j’affectionne particulièrement, il y a les percussions. J’adore les rythmes endiablés des batucadas brésiliennes, ou encore les Tambours du Burundi que j’ai vu étant petit, ou un poil moins lointain, les Tambours du Bronx (qui se sont probablement inspiré des précédents), etc… Mais il y a un style de percussion que je n’ai encore jamais eu la chance de voir (ce n’est pas faute de baver devant), ce sont les tambours japonais de Kodo.

Kodo regroupe depuis 1980 des percussionnistes qui jouent principalement du taiko, un tambour traditionnel japonais appelé parfois wadaiko (j’avoue que je ne maitrise pas les subtilités…), ainsi que des tambours géant. Le but du groupe est de diffuser un message « d’humanité partagée, de conscience environnementale et de paix ». D’après wikipedia, son nom signifie « battement de cœur » ou « enfant du tambour  » en japonais.

Le spectacle Dadan, présenté pour la première fois en France en 2012 au Théâtre du Chatelet (décidément, voir ici et ), est mis en scène par Tamasaburô Bandô, grand maitre du kabuki, ce théâtre traditionnel japonais haut en couleur. Pour info, sachez qu’il a carrément été déclaré « trésor national » par le gouvernement japonais en 2012. Ils ne font pas les choses à moitié les japonais… L’idée de ce spectacle, qui signifie « percussion d’hommes », est de mettre en avant la force physique des jeunes interprètes.

Kodo Dadan NB

Voici un petit aperçu de ce que cela va donner :

Plus d’infos sur leur site internet (en anglais) ou leur page facebook.

Et ce coup de cœur, sachez que j’ai la chance de pouvoir le partager avec vous. En effet, les Nuits de Fourvière vous offrent 2×2 places pour ce spectacle qui se tient le lundi 21 et le mardi 22 juillet 2014. Pour participer, rien de plus simple, il vous suffit de mettre un petit commentaire ci-dessous. Une chance supplémentaire pour ceux qui me suivent sur facebook ou twitter. Je vous laisse jusqu’au dimanche 4 mai pour participer.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *