Nuits Sonores 2014

Après avoir présenté le mois dernier la programmation des NS Days, l’équipe des Nuits Sonores a présenté cette semaine celle des NS Nights, les nuits à proprement parler.

ns2014

Et là, miracle, je connais même des trucs (rappelez-vous, ce n’est pas franchement le cas pour les NS Days…). Cela tient probablement au fait que le festival fait une place de plus en plus importante à la musique pas strictement électronique (qui est un de mes points faibles, je vous l’accorde).

Pour rappel, les concerts de jours se dérouleront à la Sucrière, la Carte Blanche à Glasgow aura lieu à la Maison de la Confluence (en face de la salle du Marché Gare) tandis que les nuits enflammeront le dancefloor sur le site du Marché de Gros (juste derrière le Marché Gare, donc). Manquerait plus qu’un camping et vous pourriez vivre à la Confluence non stop pendant 5 jours.

Je ne vous ferais pas un copier-coller de la programmation, vous la trouverez en pdf imprimable sur le site des Nuits Sonores, ou sur le site du Petit Bulletin, je vais juste vous faire ma petite sélection.

Par exemple, si j’étais vous, pour la nuit 1 (mercredi 28 mai), j’irais voir De La Montagne. Il s’agit d’un duo plus ou moins lyonnais d’électro-pop très prometteur que vous avez peut-être vu récemment au Marché gare lors des auditions régionales pour le Printemps de Bourges.

Mais surtout, ce jour-là, ne manquez pas Darkside, le duo planant formé par Nicolas Jaar et Dave Harrington. J’avais prévu de vous en parler, il faut vraiment que je m’y mette, du coup.

.

La nuit 2 est traditionnellement dédiée au Circuit Electronique avec plein de petits concerts de groupes de plus petite envergure (ou renommée, devrais-je dire) dans plein de lieux différents : la Plateforme, le DV1, le Clacson, le Transbordeur, le Ninkasi Kao et Kafé, la Marquise, le Sonic, le Terminal, l’Epicerie Moderne ou encore le Périscope. Rien qui ne m’ait vraiment tapé dans l’œil de prime abord, mais il devrait y avoir moyen de faire de belles découvertes quand même.

Pour la nuit 3, jeudi 30 mai, donc, je vous propose carrément du rock qui fait du bruit. Vous pourrez par exemple voir le duo anglais noise Fuck buttons. Mais surtout, surtout, ne manquez pour aucun prétexte La Colonie de Vacances, génial superband formé de 4 groupes de noise français qui jouent en même temps avec le public au centre. Un truc de oufs ! Après les avoir raté à Lyon je les ai vu à la Réunion, j’ai un article tout prêt sur eux que je dois vous publier (teasing, teasing).

.

.

Enfin, pour la nuit 4 (samedi 31 mai, donc), je pense que personnellement je resterais dans le Hall 1.  Vous pourrez y voir les hollandais foutraques de The Ex (un de mes premiers articles sur le blog, soyez indulgents…), suivi de The Brian Jonestown Massacre (dont est inspiré le film DiG!), puis le danois Trentemoller, et enfin les formidables anglais de Suuns que j’ai malheureusement ratés à l’Epicerie Moderne en novembre dernier. Un conseil, n’oubliez pas vos bouchons d’oreilles !!

Évidemment, il y a aussi plein d’autres groupes certainement très bien, Arty Farty, les organisateurs, se trompent rarement.

Nuit 3 - Anciennes usines Brossette

Anciennes usines Brossette – Crédit photo Brice Robert – www.b-rob.com

Et comme vous le savez probablement, les Nuits Sonores se clôturent traditionnellement par le concert spécial d’un groupe mythique pas nécessairement en rapport avec la musique électronique. C’est ainsi que j’avais vu Gonzales rapper en 2011, par exemple, ou que j’ai failli voir Pierre Henry en 2010 ou New Order en 2012. Cette année, il y a du lourd, puisque c’est carrément Kraftwerk, les pionniers de la musique électronique, qui viendront nous présenter leur concert en 3D. Soirée mythique en prévision, ne trainez pas pour prendre vos places !

.

En parallèle du festival, se tient également le European Lab, un espace de réflexion  partagé entre l’Hôtel de région et l’hôtel de ville (seule incartade hors de la Confluence si je ne m’abuse), mais j’ai promis à TonioLibero d’en parler sérieusement, donc je vous ferais un article à part.

Retrouvez toutes les infos détaillés sur les Nuits Sonores sur leur site internet ou leur page facebook, et en attendant, je vous propose de regarder le teaser des Nuits Sonores.

.

Et si vous avez un ou deux coups de coeur à me conseiller, n’hésitez pas.

.