Arcade Fire

Arcade Fire

On a beaucoup parlé depuis le printemps du nouvel album de Daft Punk, notamment parce que le plan de com’ avait été minutieusement préparé : teasers réguliers, bribes de son et d’images, par-ci par là, annonce de release party dans un endroit incongru au fin fond de l’Australie, vrai-faux lapin lors d’une émission de télé hyper populaire aux États-Unis, etc…

Mais il y a un autre groupe dont l’album est attendu avec beaucoup d’impatience par tous les fans, il s’agit du nouvel album d’Arcade Fire.

Arcade-Fire

Jusqu’à il y a quelques semaines, on avait peu d’informations dessus. On savait que le 4ème opus des canadiens s’appellerait Reflektor. On le savait suite à une campagne de street art où le logo Reflektor était taggué sur du mobilier urbain début août, fortement relayé sur Instagram, et renvoyait ensuite vers un mystérieux compte twitter, etc…

arcadefirereflektor

arcade-fire-reflektor

On a ensuite appris que l’album sortirait le 29 octobre, et que James Murphy (leader du groupe LCD Sound System et cofondateur du label DFA Records) avait travaillé dessus.

Puis un teaser avait été diffusé sur un site dédié le 09/09, avant que ne soit livré, le même jour à 9h, Reflektor, le premier single tiré de l’album éponyme, dans le clip duquel apparaissait David Bowie himself. Si ça c’est pas du marketing…

.

Cette fois, le groupe vient de sortir une sorte de court-métrage, diffusé dans l’émission Saturday Night Live, et réalisé par Roman Coppola (fils de et frère de), clippeur de talent (The Strokes, Moby, Green Day, Fatboy Slim, Phoenix, Daft Punk, Arctic Monkeys, Sébastien Tellier, etc…).

Ce court-métrage, dans lequel apparaissent Bono, Ben Stiller, Michael Cera ou encore Zach Galifianakis, est l’occasion de présenter rien de moins que 3 titres inédits qui seront présents sur l’album Reflektor : Here come the night time (qui est également le titre du court-métrage), We exist, et Normal Person.

.

En attendant l’album, plus d’infos sur le site internet du groupe ou sur leur page facebook. En tout cas, les journalistes qui l’ont écouté ne tarissent pas d’éloge sur ce nouvel album.

J’espère juste qu’ils passeront à Lyon et ailleurs qu’à la Halle Tony Garnier…

.