Marseille-Provence 2013 – suite

Après nous être baladés la semaine dernière sur le Vieux Port de Marseille, continuons, si vous le voulez bien, la visite de Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture.

marseille-provence-mp2013-logo

Côté sud du Vieux Port, cette fois, en montant un peu, je vous invite maintenant à vous rendre dans les jardins du Pharo (à l’origine palais construit par Napoléon pour l’impératrice Eugénie, aujourd’hui centre de congrès) non seulement parce qu’on a une super vue sur la ville, le Vieux Port, Notre Dame de la Garde (aka La Bonne Mère) ou le MuCEM, mais surtout pour admirer les sculptures monumentales de Bernar Venet (moins grosses que celles présentées à Versailles en 2011, mais quand même). Si vous aimez son travail, sachez que le Musée Regards de Provence (voir le premier article sur MP2013) lui consacre actuellement une exposition. Infos sur Bernar Venet au Pharo et au Musée.

marseille-provence-mp2013-logo-vieux-port-pharo

marseille-provence-mp2013-digue-du-large-pharo

marseille-provence-mp2013-notre-dame-de-la-garde

marseille-provence-mp2013-pharo-bernar-venet

Prenez ensuite la corniche du Président John Kennedy pour vous rendre à la plage du Prado. Non loin de là, le Château Borelly, ancienne bastide construite au XVIIIème siècle dans le parc du même nom et en cours de restauration depuis 2004, accueille depuis juin le Musée des Arts Décoratifs, de la faïence et de la Mode. Plus d’infos ici.

marseille-provence-mp2013-chateau-borelly

Toujours plus au sud, vous pouvez également vous rendre au Musée d’Art Contemporain de Marseille qui présente jusqu’au 20 octobre une exposition récapitulative intitulée Le Pont, qui regroupe 145 artistes, dont Arman, Basquiat (dont je vous ai parlé ici), François Morellet (dont je vous ai parlé lors de l’expo Dynamo), Tracey Rose, Danh Vo (qui est actuellement exposé au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris) ou Andy Warhol, pour les plus connus. Plus d’infos sur l’expo ici.

marseille-provence-mp2013-mac-musée-art-contemporain

En repartant vers le centre, arrêtez-vous à la Cité Radieuse, imaginée par l’architecte Le Corbusier. Je ne m’attarderais pas aujourd’hui sur les caractéristiques de l’immeuble, il ressemble beaucoup à ce que l’on peut trouver à Firminy, près de Saint Etienne (j’avais prévu de vous en parler suite à une visite faite cet hiver, mais en attendant mon article, vous pouvez lire celui d’Une fille à Lyon ou de Mélodie qui m’accompagnaient). Je vais ici uniquement me pencher sur le toit terrasse sur lequel le jeune designer Ora-Ïto (non, non, il n’est pas japonais mais bien marseillais) a installé depuis juin un centre d’art, le MaMo, Marseille Modulor, du nom de cette notion de mesure créé par Le Corbusier. Pour sa première exposition, le MaMo a invité le plasticien Xavier Veilhan (à qui l’on doit, par exemple, les grands personnages colorés de la Cité Internationales à Lyon : le livreur de pizza, l’homme au portable, etc…) à présenter une série d’œuvres intitulées Architectones. Plus d’infos sur la Cité Radieuse et sur le MaMo.

Marseille pt 2marseille-provence-mp2013-cité-radieuse-le-corbusier-mamo

Marseille pt 2marseille-provence-mp2013-cité-radieuse-le-corbusier-mamo-xavier-veilhan-ora-ïto

Marseille pt 2marseille-provence-mp2013-cité-radieuse-le-corbusier-mamo-xavier-veilhan-ora-ïto

De retour au centre de Marseille, vous irez peut-être au Palais Longchamp, dans le parc du même nom, qui a lui aussi été rénové. Il abrite le Musée des Beaux Arts, qui accueille une des deux parties de la grande exposition intitulée Le Grand Atelier du Midi. La partie marseillaise est sous-titrée de Van Gogh à Bonnard, tandis que la deuxième partie, de Cézanne à Matisse, se trouve à Aix en Provence, au Musée Granet. L’idée est de réunir plus de 200 toiles célébrant la Provence et habituellement éparpillées dans le monde entier. Plus d’infos ici.

marseille-provence-mp2013-palais-longchamp-grand-atelier-du-midi

A noter, en passant, que l’entré des musées municipaux marseillais est gratuite pour les lyonnais (et réciproquement), alors n’oubliez pas d’emmener un justificatif de domicile.

Dans le Parc Longchamp, ne manquez pas le Funny Zoo, surtout si vous avez des enfants : 110 animaux ont été reproduit en taille réelle en fibre de verre de couleurs vives. Plus d’infos ici.

marseille-provence-mp2013-funny-zoo-parc-longchamps

De l’autre côté de la gare Saint Charles, côté nord, il vous faudra aussi passer par la Friche de la Belle de Mai., hébergée dans l’ancienne manufacture des tabacs construites à la fin du XIXème siècle. Depuis 1992, la Friche accueille de nombreuses structures culturelles et associatives : ateliers, studios, mais aussi salles de représentations, restaurant, skatepark, etc… mais elle a été rénovée pour MP2013 pour augmenter sa capacité d’accueil. On trouve par exemple maintenant plusieurs salles d’expositions et surtout un immense toit terrasse qui accueille parfois des concerts, soirées ou événements urbains, comme par exemple This is (not) music, un mini Nuits Sonores qui a eu lieu au mois de mai-juin. Plus d’infos sur ce qui se passe à la Friche (et il se passe beaucoup de choses) sur le site internet.

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-skatepark

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-skatepark

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-this-is-not-music-toit-terrasse

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-this-is-not-music-toit-terrasse

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-this-is-not-music-toit-terrasse

Une autre partie de la manufacture des tabacs a été réhabilitée pour accueillir, entre autres, les archives municipales et un pôle multimédia (où est filmé Plus Belle La Vie, par exemple), mais cela ne se visite pas.

Mais la Belle de Mai ce n’est pas que la Friche. En réalité c’est tout le quartier, autrefois habité par de nombreux immigrés italiens qui travaillaient à la manufacture. Aujourd’hui, il reste un quartier très multiculturel, avec de nombreux immigrés de diverses nationalités, à l’image de la cité phocéenne dans son ensemble. C’est d’ailleurs pour rendre hommage à ces immigrés que le street artiste JR a été invité à exposer sur les murs du quartier des collages géants de photos, d’hier ou d’aujourd’hui, fournies par les habitants du quartier. Plus d’infos sur le site internet de l’artiste et sur le site MP2013.

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-photos-jr-street-art

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-photos-jr-street-art

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-photos-jr-street-art

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-photos-jr-street-art

Juste à côté de la Friche, se trouve également le Tunnel des Mille Signes. L’artiste Frédéric Clavère a tapissé un tunnel routier de 1000 panneaux représentant des références graphiques connus de plus ou moins tout le monde. Ils sont tous visibles sur le site internet dédié.

marseille-provence-mp2013-friche-belle-de-mai-tunnel-mille-signes

.

Encore un billet très long, j’en ai bien conscience, mais il y a tellement de choses à dire sur cette Année Européenne de la Culture. D’ailleurs, moi je ne suis resté qu’un week-end, mais comme vous pouvez vous en douter, c’était un peu la course. Je prévois donc d’y retourner, surtout que certaines animations ou expositions changent tout au long de l’année (la ré-ouverture du Musée d’Histoire de Marseille, le plus grand musée d’histoire d’Europe, est prévue en septembre, par exemple)

Peut-être en profiterais-je aussi pour sortir un peu de Marseille, car après tout, c’est toute la région qui participe. Il y a donc de nombreuses animations dans les villes environnantes: Aix, Aubagne (dont le Centre Pompidou Mobile), etc…

Un sentier de Grande Randonnée a même été créé tout spécialement, le GR2013. Comptez 15 jours pour parcourir la totalité des 360 km qui vous permettront de traverser 39 communes.

marseille-provence-mp2013-GR2013-grande-randonnée

Si vous souhaitez vous rendre à Marseille pour profiter de tous ces événements, je vous invite à préparer votre séjour sur le site internet de MP2013 car toutes les expos ne sont pas ouvertes sur toute l’année. Certaines vont fermer et laisser leur place à d’autres, etc… Et si vous êtes plutôt papier, sachez qu’un Guide du Routard a même été édité tout spécialement pour Marseille Provence 2013 !

Bref, par ces deux articles, j’espère vous avoir donné envie d’aller faire un tour à Marseille, car il y a vraiment de quoi faire.

PS : je ne suis pas sponsorisé pour faire ces articles, mais si MP2013 veut m’offrir un séjour pour que j’en parle encore, c’est bien volontiers 🙂

Edit : Il reste encore plein de choses pour finir l’année, comme en témoigne cet article de Télérama.

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *