Le Festival d’Avignon

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais l’année dernière je découvrais le Festival d’Avignon (enfin j’en avais déjà entendu parler, hein, faut quand même pas pousser…) et je vous avais parlé ici (je vous invite à relire l’article pour la présentation du festival et les chiffres, c’est quasiment les mêmes cette année). Comme ça m’avait beaucoup plus, j’ai sauté sur l’occasion qui m’était proposée d’y retourner quelques jours cette année.

affiche-avignon-off-2013

J’adore toujours l’ambiance, et j’ai retrouvé un peu mes marques, naviguant de places en places, de « vrai » théâtre en théâtre « bricolé », etc… Je réussis même maintenant à me servir du programme de 400 pages avec une dextérité qui ferait frémir n’importe quelle dactylo.

Comme l’année dernière, j’essaierais dans un deuxième temps de vous parler des spectacles que j’ai vu cette année, mais je vais d’abord ici vous donner mes conseils pour profitez pleinement du festival.

Allez-y ! Franchement, c’est vraiment une ambiance extraordinaire, beaucoup de monde, certes, mais cela reste quand même très facile de se promener à pied dans la ville, et la ville est tellement belle. Et Avignon n’est qu’à deux heures de route de Lyon (1h02 en TGV direct).

Prenez la carte OFF. Elle coute 16€ et vous donne droit à 5€ de réduction sur quasiment tous les spectacles (ça vous les laisse à 10-12€). Elle est nominative avec votre photo dessus, mais pas de panique, ils la prennent en ½ seconde avec une webcam. La carte peut s’acheter à 5 endroits : Le Village du OFF, le Point OFF, l’Office du Tourisme, l’Hôtel de Ville, et le Centre Commercial Cap Sud à l’extérieur de la ville.

Récupérez le programme. Il est gratuit, il est épais, vous le trouverez partout, ce sera votre bible. Les spectacles y sont décrits et classés par ordre alphabétique de lieux, puis par ordre chronologique pour chaque lieu. A la fin du programme, vous avez également la liste des compagnies (par ordre alphabétique si on vous en conseille une, par région si vous êtes chauvins), des auteurs (si vous voulez vous faire un petit Molière), des spectacles par titre, et surtout par heure. Et ça, c’est très très pratique pour établir son planning.

Ecoutez les conseils. Difficile de faire son choix parmi 1066 spectacles quotidiens (et ouais, tout ça !), aussi, n’hésitez pas à faire confiance au bouche à oreille, de préférences des gens dont vous connaissez les gouts, évidemment. Sinon et bien ce sera au petit bonheur la chance : prenez le titre de la pièce (tiré d’un livre que vous connaissez, par exemple, ou juste sympathique), l’auteur (connu, peut-être uniquement de nom), un ou deux comédiens que vous connaissez (ou qui sont venus vous parler de leur spectacle pendant que vous étiez en terrasse), une affiche qui vous tire l’œil (il y en absolument partout, des dizaines et des dizaines…), un horaire qui vous convient, etc… mettez tout ça dans un chapeau et vous obtiendrez le spectacle à aller voir.

Prévoyez des pauses. Ca parait bête, mais prévoyez qu’entre deux spectacles, il vous faudra peut-être traverser la ville, être en avance pour récupérer les places, ou tout simplement souffler un peu. Après tout, vous êtes en vacances.

N’hésitez pas à réserver. Vous trouverez les numéros de téléphone des théâtres dans votre bible (aka le programme) et la plupart garantissent les réservations jusqu’à ½ heure, voire ¼ d’heure avant le spectacle. Pratique pour ne pas attendre pour rien.

Attention aux pièges. Certains spectacles ne se jouent que les jours pairs / impairs, ou seulement au début / à la fin du festival. C’est assez rare, mais ce serait bête de vous retrouver avec un spectacle que vous n’avez pas choisi (ça a failli nous arriver, on a pris des places sans vérifier le nom du spectacle…)

Voilà donc mes quelques conseils du haut de mes 2 années d’expérience de festivalier à Avignon.

Évidemment, vous retrouvez également toutes les informations pratiques sur le site internet du festival ou sur l’appli smartphone.

Mais c’est dit, maintenant que j’y ai gouté, j’y retournerai tous les ans ! (et peut-être même que je t’enterais d’avoir une accréditation, pourquoi pas…).

2013-07-17 Festival d'Avignon (02)

Quelques affiches (Oh tiens, Eddy Izzard en haut…)

2013-07-17 Festival d'Avignon (01)

Encore des affiches

2013-07-17 Festival d'Avignon (03)

Sur le pont d’Avignon, on y danse, on y danse…

2013-07-17 Festival d'Avignon (14)

Un théâtre improvisé

Et vous, vous y êtes déjà allé ? Vous avez des conseils à donner ?

.

Edit : la suite est à lire ici.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *