Jazz à Vienne – Concours inside

Le festival Jazz à Vienne est une institution, un des plus grands festivals de jazz d’Europe et probablement également du monde. Chaque année, la crème de la crème du jazz s’y donne rendez-vous. Des jeunes pousses pas encore connus du grand public (mais quand même connus des aficionados, c’est rarement des artistes sortis de nulle part), aux méga-stars du genre, en passant par les habitués, il faut être difficile pour ne pas trouver chaussures à son pied.

Cette année, la 33ème édition aura lieu du 28 juin au 13 juillet 2013, principalement dans le mythique théâtre antique de Vienne (qui peut accueillir jusqu’à 7 500 personnes). Je dis principalement, car en fait, vous avez également la possibilité d’écouter du jazz (en général gratuitement) dans d’autres lieux de la ville : les Jardins de Cybèle programment des artistes dans l’après-midi, le Théâtre de Vienne accueille le Club de Minuit, et vous pouvez terminer votre nuit au JazzMix installé dans le Magic Mirror, un vieux théâtre sous chapiteau.

.

jazzavienne_2013_affiche_bd

Quand je parle de jazz, il y a toujours quelqu’un autour de moi pour s’excuser et dire qu’il n’y connait rien. Bah et alors ? Parce que vous vous y connaissez quand vous écouter du rock ou du classique ? Vous savez repérer les différentes tonalités ou même les rythmiques atypiques comme celles de Radiohead dont je vous avais parlé à l’occasion de la mort de Dave Brubeck ? Non ? Et bien ici, c’est pareil, il suffit d’écouter et de se laisser aller.

En outre, quand on dit jazz, c’est très vague, car il y a en fait plein de styles de jazz différents. Et le jazz est une musique beaucoup plus ouverte qu’on le croit, et beaucoup plus perméable aux autres musiques. Et réciproquement, d’ailleurs. Savez-vous que le jazz est l’ancêtre du rock ? Savez-vous que la batterie a été inventée par les jazzmen ?

Et à Jazz à Vienne, ces notions de différents styles et de perméabilité sont très présentes. C’est ainsi que les soirées sont organisées par thèmes.

Par exemple, le lundi 1er juillet sera dédié aux Caraïbes, avec la présence de Kassav’, mais aussi Malavoi ou encore la découverte Céline Bonacina au saxophone baryton (si vous êtes fan de Colin Stetson, ça devrait vous plaire, si vous ne voyez pas de qui je parle, rendez-vous vite ici).

Le jeudi 4 juillet sera estampillé French Touch. Non, il n’y aura pas Daft Punk ou Justice, mais la fine fleur du jazz français avec Jacky Terrasson, le big band local de l’Œuf (Orchestre Énergétique à Usage Fréquent) et surtout Sclavis, Portal, Texier, Marguet qui rendent hommage aux photos de Guy Le Querec (je dois vous parler d’eux depuis des lustres tellement c’est beau…). Ça devrait ressembler un peu à ça :

Le dimanche 7 juillet sera l’occasion de célébrer le Gospel avec The Voices of Gospel (avec le Los Angeles Gospel Choir, ceux du film Sister Act) et Don Byron New Gospel Quintet (avec la chanteuse La Velle et la chorale Entre Ciel et terre, de Tatare).

.

Évidemment, il y a bien d’autres soirées et bien d’autres artistes à découvrir. Pour voir la liste complète, je vous invite à vous rendre sur le site du festival pour y découvrir le programme complet.  Sachez qu’il existe également une appli mobile assez bien faite pour tout savoir.

Jazz à Vienne - crédit photo Xavier Rauffet

Jazz à Vienne – crédit photo Xavier Rauffet

.

Et si je vous ai parlé spécifiquement de ces 3 soirées, ce n’est pas un hasard, c’est parce que j’ai (encore) un cadeau pour vous : 1×2 places à gagner pour chacune de ces 3 soirées. Pour gagner, rien de plus simple, il suffit de me laisser un petit commentaire ci-dessous en indiquant pour quelle date vous jouez. Comme d’habitude, une chance de plus si vous me suivez sur facebook. Je vous laisse jusqu’au mercredi 19 juin à minuit.

Alors, qu’est-ce qu’on dit ?

.