Eddie Izzard

Petit message très rapide pour vous annoncer un spectacle que vous ne pouvez pas louper si vous aimez l’humour, et notamment l’humour anglais. Ladies and Gentlemen, please welcome for the very first time in Lyon, the great, the only one, Mister Eddie Izzard!

Eddie Izzard

Bon, je sens que j’ai fait un bide, là… Quoi, vous ne connaissez pas Eddie Izzard ? Ce n’est pas très étonnant, en fait, car le bonhomme n’est pas encore très populaire en France, je vous l’accorde. En Angleterre, par contre, ce n’est pas la même chose…

Grand fan des Monthy Python, Eddie Izzard a fait ses premiers pas dans le stand-up dans les années 80 et il devient véritablement connu dans les années 90. Il a reçu son premier British Comedy Award en 1993, puis un deuxième en 1996, puis carrément un Emmy Award à New York en 2000, après un passage sur HBO avce son spectacle Dress to kill.

Dans les années 2000, les anglais ont pu le voir (et l’entendre) dans toute sorte de shows télévisés, ou bien dans ses spectacles en live (il n’aime pas que ses spectacles soient télévisées pour garder la surprise des sketchs à son public). Il est régulièrement classé parmi les meilleurs comiques du monde et lors d’une émission de télé anglaise en 2007, il a carrément été élu 3ème meilleur comique du monde !

Une des particularités d’Eddie Izzard est qu’il aime se travestir. Pas du tout pour des raisons sexuelles, il n’est pas homosexuel, mais simplement pour le plaisir de porter des vêtements féminins. Ce n’est pourtant pas le cas dans son dernier spectacle, intitulé Stripped (mais il ne se déshabille pas…).

Eddie

Voici d’abord un petit extrait en anglais (l’équivalent de notre Where is Brian ?)

 .

Depuis quelques années, Eddie Izzard s’est lancé dans un pari fou, jouer son spectacle à l’étranger dans la langue du pays. J’ai ainsi eu la chance de le voir il y a deux ans jouer son spectacle en français. Pour tout vous avouer, j’aurais bien aimé le voir en anglais, mais au moins j’ai compris 100% des blagues. Après le français, il souhaite le jouer en russe et en arabe. Donnez-lui juste le temps d’apprendre les langues…

Petite interview et quelques extraits lors d’un passage à Paris, alors qu’il jouait au Théâtre de Dix Heures, boulevard de Clichy (boulevard du sexe, comme il dit) :

 .

.

Allez, un petit dernier petit extrait pour la route, pour vous aider à bien prononcer l’anglais :

 .

J’espère en tout cas que je vous aurais convaincu d’aller voir son spectacle le dimanche 10 ou lundi 11  mars au Rideau Rouge.

.