Circus Incognitus Vs Le Cirque Invisible

Je n’ai pas l’habitude de parler des choses qui ne me plaisent pas, il y a déjà tellement à dire sur les choses qui me plaisent. Mais après avoir vu deux spectacles de « nouveau cirque » coup sur coup dans deux théâtres de Lyon, je ne peux m’empêcher de faire la comparaison.

Voici donc, mesdames et messieurs, sous vos yeux ébaubis, le match Circus Incognitus Vs Le cirque Invisible.

.

A ma gauche, Circus Incognitus, le spectacle de l’américain Jamie Adkins, présenté au théâtre des Célestins du 13 au 23 novembre.

crédit photo Amanda Russell
crédit photo Amanda Russell

Il est loin le temps où le petit Jamie, 13 ans, faisait rire les passant de San Diego. Après un passage très remarqué au formidable Cirque Eloize (que vous avez peut-être vu dans ce même théâtre des Célestins, d’ailleurs), Jamie Adkins s’est lancé dans une carrière solo. Mais rassurez-vous, il a tout à fait les épaules pour ça : clown, jongleur, magicien, acrobate, fil de ferriste, il excelle dans toutes les disciplines (parfois même de manière très spectaculaire). Avec un minimum d’accessoires, il nous raconte un maximum d’histoires poétiques, émouvantes, époustouflantes et drôles. La rencontre de Buster Keaton et de Tex Avery, en quelque sorte. Un des meilleurs spectacles de nouveau cirque que j’ai vu depuis longtemps (et j’en ai vu pas mal…).

Je vous mets un tout petit extrait pour servir de teaser mais pas trop spoiler le spectacle :

Plus d’infos sur le site du Théâtre des Célestins.

 .

A ma droite, Le Cirque Invisible, compagnie créée par Victoria Chaplin (la fille de son père) et son mari Jean-Baptiste Thiérée (les parents de James qui officie également dans le milieu, vu par exemple à la maison de la danse) et présentée au TNP de Villeurbanne du 13 au 25 novembre.

 

Crédit photo Mario Sabatini

Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thiérée sont des pionniers de ce que l’on appelle le Nouveau Cirque. Ils se sont rencontrées en 1969, et ont créé leur première compagnie, Le Cirque Bonjour, en 1971 au festival d’Avignon. Ils ne sont plus quittés et travaillent toujours ensemble. Malgré ça, je dois vous avouer que j’ai été plutôt déçu par leur spectacle. Lui fait plutôt le clown, pas mal, d’ailleurs, dans un esprit de cocasserie parfois burlesque, avec un plaisir non dissimulé, mais avec des gags, une esthétique, un univers un peu vieillot, décalé, trop décalé. Pourquoi pas, ceci dit, mais ça tourne vite en rond et ça en devient lourd, parfois même surréaliste.

Elle est plutôt dans la poésie, avec des tableaux à l’esthétique parfaite, quand elle transforme ses magnifiques costumes (elle a été plusieurs fois récompensée pour ses costumes) en animaux imaginaires. Mais là encore, j’ai trouvé ça parfois un peu laborieux, dommage. Très belle prestation sur fil de fer, en revanche, surtout qu’on s’est rendu compte de son âge seulement à l’entracte (elle a 61 ans et fait encore le grand écart sur un fil tendu…).

Au final, un spectacle assez inégal, mais qui reprend heureusement un peu de rythme à la fin.

Voici quand même un petit teaser :

Plus d’infos (même si c’est complet) sur le site du TNP.

 .

Vous l’aurez donc compris, pour moi (mais c’est subjectif, je vous l’accorde) le Cirque Invisible a été mis KO par Circus Incognitus.

Alors dépêchez-vous, n’attendez plus, Jamie Adkins est à Lyon seulement jusqu’à vendredi 23 novembre. Ensuite il entame une grande tournée française. D’ailleurs, il repassera à Villefranche sur Saône le 5 et 6 février, à Meylan le 12 février et à Villefontaine du 14 au 16 février. Toutes les dates sont disponibles sur son site.

Si vous voulez quand même voir le Cirque Invisible (pour être honnête, la salle a globalement bien aimé, peut-être que j’avais juste perdu mon âme d’enfant ce soir-là), sachez qu’ils seront prochainement en tournée en Italie (ouais, je sais, ça vous fait une belle jambe), mais ils seront surtout à Paris au Théâtre du Rond Point du 16 mai au 15 juin 2013.