God Save the Queen

Vous en avez certainement entendu parler aux infos : depuis hier, le Royaume Uni fête le jubilé de diamant de la reine Elisabeth II.

 Jubile reine elisabeth elizabeth londres

Et oui, 60 ans qu’elle est sur le trône la Elisabeth Alexandra Mary Windsor, dis-donc… Enfin, 60 ans… à une vache près, comme dirait Astier.

Jubile reine elisabeth elizabeth londres

Pour être précis, elle accède au trône le 6 février 1952 à l’âge de 26 ans, à la mort de son père George VI (qui s’appelait en fait Albert Frederick Arthur George, Duc d’York (et c’était un vrai Duc, lui, pas un yelpeur…)), mais n’est couronnée que le 2 juin 1953.

Alors pourquoi fête-t-on le jubilé maintenant ? Si Stéphane Berne lit ce blog (et pourquoi pas, après tout, il est lyonnais), qu’il se manifeste, merci.

Ou alors, c’est pour coïncider avec la célébration de l’ »anniversaire de la reine » ? Oui, parce que les anglais étant ce qu’ils sont, ils fêtent l’anniversaire de leur souverain tout le temps un samedi de juin (en générale le deuxième) depuis 1748, peu importe sa véritable date de naissance. Remarque, c’est plus facile à se rappeler. Pour votre gouverne (ha ha ha, quel humour !), Babeth, elle, est née le 21 avril 1926.

 

Bref, j’en étais où ? Ah oui, le jubilé. J’ai pas grand chose à vous en dire, en fait, c’était juste histoire de parler 🙂

Ah si, quand même, une petite anecdote. Comme vous le savez certainement, les anglais sont friands de bibelots, et particulièrement pour ce qui touche à la famille royale. Par exemple, plus de 5 millions de mugs et 12 millions de médailles commémoratives ont dors et déjà été vendus (pour 63 millions d’habitants, je vous rappelle…).

D’ailleurs, Métro a compilé quelques atrocités pour ses lecteurs.

 

Mais comme chez moi tout se termine en musique, je ne pouvais pas vous laisser sans faire écouter le God Save the Queen des Sex Pistols.

Et pour finir sur une dernière note humoristique (et pour être raccord avec Une fille à dilemme), voici une parodie porno du mariage de Kate et William:

Alors, God save the Queen ou pas ?