Les 24 heures de l’INSA

Note : ceci est l’article sur les 24h de l’INSA 2012. Pour la version 2013, c’est par ici (et pour 2011, c’était par là).

Et voilà, comme ce blog existe depuis plus d’un an (un an et demi même), on commence à retrouver des évènements d’une année sur l’autre.

C’est le cas aujourd’hui avec les 24 heures de l’INSA, toujours fidèles au rendez-vous depuis 38 ans (soit légèrement plus que ce blog…) et qui auront lieu cette année du 25 au 27 mai (2012, donc)

Vous ne connaissez pas les 24 heures de l’INSA ? (Quoi, vous ne suiviez pas ce blog l’année dernière, bon, ça va que maintenant vous le suivez, mais que ça ne se reproduise plus, ok ?

Alors les 24 heures de l’INSA c’est des animations pour tous les âges et du divertissement pour tous les gouts.

Avec de nombreuses animations gratuites en plein air, pour petits et grands : manèges, château gonflable, démonstrations, tournois et gala de nombreux sports, spectacle d’impro, de jonglage, de danse, 24h de cinéma. Ainsi que plein de démonstrations et d’ateliers pour les enfants.

Mais les 24 heures de l’INSA, c’est aussi des vélos surréalistes pour des courses de folie.

A vélo, en roller, ou à pied – un défi sportif, tiendrez-vous les 24 heures ?

Mais les 24 heures de l’INSA, c’est surtout des concerts d’anthologie !

Venez découvrir les talents d’aujourd’hui et de demain pendant les 40 heures de concerts gratuits !

Au programme :

Vendredi 25 mai : Morph&us, Lyre le temps, Skip the use, Sidilarsen, Le catcheur et la pute, K-le son, MA1A, Uppermost, Greg Di Mano et Carbon Kevlar.

Samedi 26 mai : Macadams, Birdy Hunt, Housse de racket, La fine équipe, Tha Trickaz, Electrocube by K-Le son et Five Points.

Dimanche 27 mai : Absolut Bacchus et The Airplane,

Et en plus tout est gratuit !! Elle est pas belle la vie ?

Le programme complet est disponible sur leur site internet : http://www.24heures.org/

Bien sûr, je ne connais pas tout et j’avoue que je n’ai pas trop eu le temps d’écouter tous les Myspace que je vous ai mis en lien, mais en général c’est plutôt du bon. Bon, de toute façon, je ne serais pas là ce week-end…  Mais vous, vous me raconterez, ok