Dans ta bulle

Je ne vous parle pas souvent de café-théâtre, ni même de théâtre d’ailleurs (en recherchant dans mes archives j’ai quand même trouvé ça et ça). Pourtant, j’y vais assez régulièrement (au théâtre en tout cas) et j’aime beaucoup ça. Mais peut-être que c’est plus difficile à chroniquer, car il y a peu de représentations pour chaque spectacle (voire une seule), et moi, ce que j’aime, c’est certes vous faire partager mes découvertes, mais surtout vous inciter à y aller.

Et c’est ce que je vais tenter de faire aujourd’hui avec le spectacle de café-théâtre Dans ta bulle qui se joue en ce moment au café-théâtre Les Tontons Flingueurs à Lyon les mercredis et dimanches jusqu’à mi-juin.

Café-théâtre ? Mmm, pas tout à fait en fait. Certes, c’est bien dans l’intimité d’un café-théâtre que ça se passe (et tant mieux pour la proximité), mais rien à voir avec les Arrête de Pleurer Pénélope (que j’avais quand même bien aimé) et autre Ma femme me prend pour un sex-toy (que je n’ai pas vu).

Dans ta bulle, c’est un spectacle imaginé par Alex Ramirès (fantastique Max dans le spectacle) après être tombé sous le charme de l’univers et des BD du dessinateur marseillais Domas, notamment le livre 3 minutes. Cet univers lui plaisait tellement qu’il a demandé à Jocelyn Flipo d’écrire et de mettre en scène un spectacle autour. Pour tout vous dire, je ne connaissais pas, mais depuis mercredi soir, j’ai vraiment envie de lire ses BD. Tiens, il  a aussi un blog : http://domas.over-blog.com/

 

Le spectacle est donc une succession de sketchs, ou plutôt de nouvelles jouées, qui tournent autour de la vie de trois personnages principaux : Max, le bonheur, l’optimisme, la gentillesse incarnée, Piero, son coloc et ami, un peu pataud, un peu timide, mais touchant, et Coquillage, la jolie jeune fille dont Max va tomber amoureux. On rencontre également quelques personnages secondaires joués par ces trois comédiens.

Des moments drôles, des moments touchants, beaucoup de tendresse, de véritables instantanés de poésie. C’est un spectacle qui respire la joie de vivre, où la mélancolie ne se transforme jamais en tristesse, mais est au contraire pleine d’espoir.

Chaque scène est introduite par un dessin de Domas projeté sur le fond de la scène et très finement ponctuée de quelques notes de la musique de Julien Limonne qui s’accorde parfaitement à l’atmosphère.

(photo tirée du blog de Domas)

Les 3 acteurs sont vraiment fabuleux et ils transmettent vraiment beaucoup d’émotion. Alex Ramirès est véritablement habité par ce personnage de Max et on voit qu’il l’aime profondément tant ses yeux pétillent. Léon Vitale joue de sa carrure pour camper un Piero touchant de maladresse, mais surtout de gentillesse presque naïve. J’ai eu un peu plus de mal au début avec Alexandra Bialy, mais à la réflexion, c’est probablement parce que ses premiers rôles sont un peu ingrats (quoique, la working girl est assez truculente), car elle finit par parfaitement interpréter une Coquillage bien dans l’air du temps.

Voici un petit teaser vidéo :

Bref, j’ai passé un très bon moment et je vous recommande chaudement, non, je vous ordonne d’aller voir ce spectacle.

Les Tontons Flingueurs
12 rue romarin – 69001 lyon

http://www.tontonsflingueurs.com/