Le cochon de Gaza

19/11/2011

Comme vous avez pu le constater, j’ai fait pas mal de concerts ces dernières semaines. Du coup, (et oui, Fred), comme les journées ne sont pas extensibles et que j’ai malgré tout un travail, j’ai du rogner sur les sorties ciné.

Mais depuis une semaine, j’ai renoué avec grand plaisir avec les salles obscures et notamment avant-hier où j’ai eu l’occasion d’aller voir un petit film sans prétention mais avec beaucoup d’humour, le cochon de Gaza.

.

.

C’est l’histoire de Jafaar, pêcheur très pauvre et endetté de la bande de Gaza. C’est assez rare qu’il prenne dans ses filets autre chose que des tongs (surtout des pieds droits), alors imaginez sa surprise quand un jour il pêche un cochon vivant. La bête étant impure en Palestine, il ne sait pas trop quoi en faire, mais en tout cas rien de légal. Pourtant il ne se résigne pas à le tuer comme son ami lui conseille et quand on lui explique que les juifs élèvent des cochons pour les revendre, il n’hésite pas à se rendre dans une colonie. Mais voilà, si son cochon intéresse une paysanne juive, il ne sera pas si évident que ça d’en tirer de l’argent…

.

.

Je ne vous en dirais pas plus sur l’histoire pour ne pas gâcher la surprise, mais sachez juste que j’ai beaucoup aimé ce film bourré d’humour et de poésie, qui nous fait partager un moment de quotidien de cette région malheureusement connue pour de plus tristes raisons. Les acteurs sont très justes et en particulier l’acteur principal auquel on s’attache très facilement. En revanche, le film étant sorti fin septembre, il ne passe maintenant plus qu’à la Fourmi, ou dimanche soir à Caluire ou encore à Corbas le mardi 29 novembre.

En attendant le DVD, voici la bande annonce :

.

.

Tags:
, 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *