Mogwai

17/03/2011

Alors là je ne comprends pas, le concert de Mogwai de dimanche soir au Transbordeur ne semble pas être complet !! Certes, c’est 30€, mais on parle quand même d’un groupe mythique du mouvement post-rock. Rien à voir avec les glimlins, donc, même si a priori leur nom vient de là quand même.

Mais le post-rock, c’est quoi ? Le terme a été utilisé pour la première fois en 1994 par le critique rock anglais Simon Reynolds pour décrire une musique « utilisant des instrumentations rock pour un résultat qui s’éloigne du rock et où les guitares sont utilisées pour obtenir des timbres et textures sonores plutôt que des riffs ». De fait, c’est vrai qu’on se rapproche plus du rock psychédélique ou progressif avec des nappes de sons, mais avec guitares saturées en général, parfois au bord du larsen. C’est souvent uniquement instrumental aussi. Les groupes les plus connus de ce mouvement sont par exemple Tortoise (qui sera d’ailleurs aux Nuits Sonores en mai à Lyon), A Silver Mt Zion, Godspeed you ! Black Emperor, The Notwist, Dirty Three ou donc les écossais de Mogwai.

Le 7ème album du groupe (sans compter les BO et autres lives) est sorti le mois dernier sous le titre « Hardcore will never die, but you will »


J’aime beaucoup également un des précédents albums, Mr Beast, sur lequel on trouve par exemple le morceau Autorock :

Pour ceux qui liront cet article après leur passage à Lyon, sachez qu’ils seront de nouveau dans la région le 14 juillet pour le festival Musilac à Aix les Bains.

J’aime beaucoup également un des précédents albums, Mr Beast, sur lequel on trouve par exemple le morceau Autorock :