Black Bomb A

13/03/2011

C’est un peu par hasard que j’ai atterri à ce concert hier soir. Je rentrais de chez mes parents et j’arrivais vers 22h à Mâcon. J’ai repensé à la Cave à Musique où j’ai passé pas mal de week-ends quand j’étais ado (et dont j’ai parlé ici). Du coup, j’y suis allé sans vraiment savoir ce qui m’attendait.

Quand je suis rentré dans la salle, la première partie était en train de finir, il s’agissait de Atama, un groupe de fusion originaire de Mâcon. Pas mal du tout à ce que j’ai pu entendre. On peut écouter leur album sur Deezer ou sur leur site.

Mais le groupe que tous les barbus aux cheveux longs présents dans la salle attendaient, c’était Black Bomb A, un groupe de « Metalcore crossover trash », d’après Wikipedia !! Il s’agit d’un combo originaire de la région parisienne qui a commencé à faire de la musique au milieu des années 1990, principalement pour se faire plaisir. Ils enchainent alors les petits concerts et c’est en 2001 qu’ils sortent leur premier album qui sera très bien accueilli dans le milieu du métal. La particularité du groupe est d’avoir deux chanteurs qui se complètent merveilleusement bien : un à la voix très grave (comme dans la plupart des groupes de métal) et l’autre à la voix au contraire très aigu. 3 albums plus tard, le groupe continue de sillonner la France pour se frotter aux fans qui connaissaient la plupart des paroles par cœur. Il faut dire que le groupe possède une énergie incroyable (c’est pas possible qu’ils ne  tournent qu’au shit dont ils parlent tant J) et qu’en plus elle est communicative. Ca faisait un moment que je n’avais pas vu de pogo aussi endiablé dans un concert.

Ce n’est vraiment pas ce que j’écoute tous les jours, mais j’ai pris plaisir à assister à ce concert.

Difficile de rendre vraiment l’atmosphère d’hier soir, car la plupart des vidéos que j’ai trouvé sont de mauvaise qualité et/ou donne l’impression que le chanteurs vomissent, ce qui n’était pas le cas hier.