Jean-Michel Basquiat

Le temps passe vite à Paris, entre les concerts, les expos et les restaus, je n’ai pas trop le temps de souffler. Mais je ne pouvais quand mêle pas rater l’expo sur Jean-Michel Basquiat au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (jusqu’au 30 janvier 2011).

Basquiat est né à New York en 1960 d’un père haïtien et d’une mère Portoricaine qui aimait beaucoup l’art et a encouragé son fils très tôt à crayonner. A l’âge de 8 ans, il est hospitalisé et sa mère lui offre un livre d’anatomie qui l’a visiblement marqué. Vers 16 ans, il commence à faire des graffiti sur les murs de downtown New York, notamment avec son ami Al Diaz. Ils signeront SAMO© pour Same Old Shit, souvent accompagné d’une couronne qu’il gardera par la suite régulièrement dans sa signature. Mais peu à peu, il prend conscience de son identité d’artiste et se met à signer de son propre nom.

Il expose ensuite dans de nombreuses galeries (Annina Nosei, Fun Gallery, Bischofberger à Zurich, Larry Gagosian à Los Angeles, Mary Boone Michael Werner à New York, etc…) et se lie d’amitié avec Andy Warhol. Il sera très affecté par la mort de ce dernier en 1987.

Basquiat meurt à New York en 1988 d’une overdose, il n’avait que 27 ans.

Voici quelques une de ses nombreuses œuvres (il a réalisé plus de 1 000 tableaux et 2 000 dessins pendant sa courte carrière), ainsi qu’un petit montage vidéo réalisé par un internaute.


PS : ça claque encore plus en grand (certains font plusieurs mètres de large)