Sarah Blasko

07/11/2010

J’ai du boulot sur ce blog, puisque je voulais vous parler des Tinderticks et de The Two que j’ai vu vendredi, ainsi que de Wax Tailor que j’ai vu samedi mais j’y reviendrai plus tard (surtout The Two dont on parle de plus en plus…) quand j’aurais un peu plus de temps.

Non, ce soir, je vais vous parler d’un concert à venir et qui me tient beaucoup à cœur, celui de Sarah Blasko à l’Epicerie Moderne. Pour ceux qui se demandent, non, je n’ai pas d’actions chez eux (c’est une association à but non lucratif de toutes façons) et ne suis pas sponsorisé, mais j’adore cette salle et je trouve en particulier leur programmation vraiment géniale. Assez éclectique pour plaire à tout le monde et avec des bonnes découvertes qui souvent deviennent très populaires par la suite. En plus, les tarifs défient toute concurrence. Pour Sarah Blasko, par exemple, ça sera 13€ le plein tarif et seulement 9€ pour les adhérents (l’adhésion de 12€ pour un an de date à date donne droit à des réductions sur tous les concerts, ainsi qu’un concert gratuit par trimestre  et en plus on peut réserver par téléphone).

sarah_blasko_600

Bref, Sarah Blasko, sera donc à  Feyzin le jeudi 2 décembre et je vous encourage (vous ordonne) à y aller. Personnellement, j’ai découvert cette australienne quand j’habitais à Melbourne, car là bas, elle est plutôt populaire. Après avoir joué dans un petit groupe, elle a commencé sa carrière solo en 2002 et son premier album, The Overture & the Underscore a été disque de platine et a été nommé 4 fois aux ARIA awards (les victoires de la musique australiennes). Son deuxième album, What the Sea Wants, the Sea Will Have, a également été disque de platine et a reçu l’ARIA award de meilleur album pop. Quand au troisième album (le seul qu’on ait en France, je crois), As Day Follows Night, s’est classé numéro 5 dans les charts australiens, a été nommé 5 fois aux ARIA awards et a reçu celui de meilleur artiste féminin.

Sarah a une voix magique qui sert ses mélodies mélancoliques à merveille (amateurs de Björk ou Bat for Lashes, cela pourrait vous plaire). Ses 2 parents étant missionnaires (notamment à la réunion), elle chante avec passion depuis son plus jeune âge. Beaucoup de prestance également sur scène avec son groupe de musiciens touches à tout.

D’autres vidéos sur le site de Taratata où elle est passée en début d’année.

NB : la première partie sera assure par Miss White and the Drunken Piano

    11 COMMENTS

  • les ptits astérisques
    / Reply

    C’est vrai que c’est super l’Epicerie Moderne! En plus j’adore leur com’ (par Kollé Bollé) ce qui ne gâche rien. Le seul souci c’est que c’est pas tout près de chez moi, mais bon c’est chouette alors je me bouge les fesses. Très sympa sinon Sarah Blasko!

    • Anthony
      / Reply

      C’est vrai qu’il faut une voiture pour y aller, mais tu peux toujours essayer de co-voiturer. A l’époque, il y avait une page covoiturage sur leur site, mais ça ne marchait pas bien je crois. Sinon, tu peux demander sur la page facebook de l’évènement, je suis sûr que tu trouveras quelqu’un (peut-être moi 🙂 )

  • twenty6
    / Reply

    Justement, j’allais te demander si tu avais des actions chez eux^^, t’as l’air d’être un fidèle de la salle!
    Il va peut être falloir que je me décide à y mettre les pieds un de ces jours!

    • Anthony
      / Reply

      Et encore, t’as rien vu 🙂
      La prog de 2011 a l’air mortelle !!

    • twenty6
      / Reply

      Bon, c’est bon, j’ai convaincu des gens, s’il reste des places, j’en serai!

      • Anthony
        / Reply

        Cool, ça c’est une bonne nouvelle !

  • […] Who cares, really ? Mes découvertes culturelles (à Lyon) Aller au contenu AccueilAbout ← Sarah Blasko […]

  • […] juste un petit rappel, Sarah Blasko passe en concert demain jeudi 2 décembre à l’Épicerie Moderne, alors précipitez-vous […]

  • […] + Arpad Flynn + The Two (duo Ara Starck et David Jarre, dont je voulais vous parler en novembre, rappelez-vous…) – […]

  • […] prévu de vous en parler il y a très longtemps, lorsque je l’ai vu en première partie de Sarah Blasko à l’automne dernier, mais j’ai un peu zappé, et à vrai dire je ne sais pas grand-chose […]

  • […] de Manu Katché l’année dernière dans quelques épisodes de One Shot Not (notamment avec Sarah Blasko, de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *