Da Break, Let it Shine

Salut les confinés. Vous le savez certainement, je suis un grand fan de sorties culturelles, que cela soit expos, théâtre, cirque, et bien évidemment concerts. Du coup, j’imagine que c’est plus ou moins pareil pour vous, mais cette période est un peu compliquée pour moi… Bien sûr, il y a plein de chouettes initiatives, notamment sur internet, on y reviendra dans de prochains articles, mais parfois le moral est un peu dans les chaussettes, il faut bien l’avouer.

Mais l’autre jour, je suis retombé sur le nouvel album de Da Break, Let is shine, qui est sorti juste avant le confinement et il m’a bien redonné la pêche, alors j’ai décidé de vous en parler un peu aujourd‘hui.

Peut-être vous rappelez-vous de Give your love, leur single un peu groovy dont le clip avait été tourné à Lyon et avait pas mal buzzé il y a deux ans. Mais si ! On y voit la Sucrière, les escaliers de la rue Prunelle,  les barres de la Part Dieu, les containers du Port Rambaud ou encore le terrain de basket de l’avenue Tiers.

Let is Shine, L’album de la maturité

Après un premier EP plutôt réussi, les lyonnais de Da Break sont donc de retour avec un très bon album qui explosent les barrières du genre : groove, jazz, funk, soul, disco, reggae, etc… Un  mélange de sons old school chaleureusement vintage, mais aux influences résolument contemporaines. Bref, plein de bonnes vibes qui font du bien en cette période un peu étrange.

Deux clips sont déjà sortis, et notamment celui de Miss Rosa, qui raconte l’histoire de cette vielle dame afro-américaine attristée de voir revenir encore et encore le racisme anti noir aux Etats-Unis. Un message fort illustré par un clip très dur mais magnifiquement filmé. On a hâte de la suite.

En concert bientôt à Lyon ?

Il est prévu que Da Break fasse sa soirée French Kiss au Transbordeur le 6 mai, espérons que cela puisse se faire. Pour rappel, les French Kiss sont des soirées qui célèbrent la sortie d’un album lyonnais. Le groupe y présente ses nouvelles chansons et invite plein de copains musiciens pour un bœuf du tonnerre. Ambiance garantie, surtout avec Da Break. C’est gratuit mais il faut absolument réserver. Plus d’infos sur la page facebook de l’événement (qui vous permettra notamment de savoir si le concert est reporté).

En attendant de pouvoir acheter l’album chez votre dealer préféré, vous pouvez l’écouter sur les plateformes en lignes.

Retrouvez plus d’infos sur facebook ou sur le site du groupe où vous pouvez écouter quelques morceaux.

Laisser un commentaire