Jazz Day 2019 à Lyon

Je ne sais pas si vous avez fait attention dans mes stories Instagram, mais ces derniers temps j’ai plus écouté et je suis plus allé voir de concerts de jazz que d’habitude. Ce n’est pas une nouvelle lubie, j’ai toujours été un grand amateur de jazz (j’ai même fait du saxophone pendant plus de quinze ans, oui madame). Et ça tombe bien, puisque la semaine prochaine, c’est le retour du Jazz Day.

Affiche-Jazz-Day-Lyon-2019

Mais c’est quoi le Jazz Day ?

Le Jazz Day, ou plus précisément le International Jazz Day a été imaginé par l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture) et le célèbre pianiste Herbie Hancock fin 2011. La Date du 30 avril a été choisie, et depuis 2012, ce jour est devenu le rendez-vous des passionnés de jazz, et l’occasion de partager deux valeurs qui font l’identité de cette musique : le partage et le métissage.

Effectivement, aussi étrange que cela puisse paraître à première vue, on se rend vite compte que le jazz est la musique parfaite pour illustrer le rôle de l’UNESCO, à savoir contribuer au maintien de la paix entre les peuples, au respect, au dialogue ou la communication en utilisant des outils tels que l’éducation ou la culture. Le jazz est un langage en soi, mais qui se nourrit depuis sa naissance de brassages et de métissages, et qui évolue constamment en gardant un pied dans son histoire, et un pied dans son temps. Et il y a tellement de styles dans le jazz, qu’il est vraiment universel. Du blues au swing, du be-bop à la bossa, du free jazz au ragtime, du jazz manouche au jazz électro, il y en a pour tous les goûts.

Le Jazz Day à Lyon, peut-être capitale en 2021 ?

La région Auvergne-Rhône-Alpes, et plus précisément les environs de Lyon, sont un territoire ami du jazz de longue date. Les festivals y sont nombreux, de A Vaulx Jazz au Rhino-Jazz, de l’ex Fort en Jazz à un Doua de Jazz, en passant bien évidemment par le vaisseau amiral, le festival Jazz à Vienne qui en est à sa 39ème édition cette année (on y revient bientôt). C’est donc tout naturellement vers ce dernier que le Pôle Métropolitain (qui regroupe les agglomérations de Lyon, Saint-Etienne, Vienne-Condrieu, Villefranche sur Saône, Bourgoin Jallieu et la zone de l’Aéroport Lyon Saint-Exupéry), organisateur du Jazz Day à Lyon, s’est tourné pour la direction artistique de la journée.

Mais il n’y a évidemment pas qu’à Lyon que ça se passe. Il s’agit bien d’un événement international et des manifestations sont organisées dans plus de 100 pays. Chaque année, une ville est désignée Capitale de l’International Jazz Day, et le Pole métropolitain est candidat à ce titre en 2021. Ça serait énorme, non ?

Les publics empêchés

Un des objectifs du Jazz Day est la diffusion de cette musique et des ses valeurs à tous les publics. Aussi, de nombreux concerts ont lieu dans des endroits un peu inhabituels, comme des EHPAD, des hôpitaux (un piano sera par exemple installé à l’Hôpital de la Croix Rousse), des crèches ou des centres d’accueils pour SDF. Une façon de toucher vraiment tout le monde, loin des clichés autour de cette musique.

Plein de concerts partout

Mais venons-en aux faits, les concerts !

Je ne vais pas vous faire la liste de tous les concerts, on y passerait la nuit. Pour les amateurs de chiffres, sachez que le Jazz Day autour de Lyon c’est 80 acteurs culturels, 270 artistes qui se produiront dans 70 lieux des 6 territoires cités plus haut. Pas mal, non ? Ah, et j’ai failli oublier, quasiment tout est gratuit !

Vous trouverez toutes les infos détaillées sur le site du Jazz Day à Lyon : https://www.jazzday-lyon.com

J’ai quand même repéré quelques trucs sympas (ça me fend un peu le cœur de ne pas tout mettre, mais déjà là il y en a beaucoup…) :

A Lyon :

A Bourgoin-Jallieu :

  • Les ateliers 3ème cycle jazz du Conservatoire Hector Berlioz à 20h30 au Millenium
  • Moony Delight à 19h au Ninkasi Tignieu

A Saint-Etienne :

  • Sarah Mikovski de 9h à 10h à la crèche des pilous
  • Sarah Mikovski de 14h à 18h au CHU Saint-Etienne Bellevue
  • Soirée Latin Jazz de 20h30 à 23h au Fil

A Vienne :

  • Jazz au Temple à 18h au Temple d’Auguste et de Livie
  • Velcros Brass Band à 19h au Ninkasi Saint-Romain-en-Gal

A Villefranche-sur-Saône :

  • Jazz Dreamers, Letter to Evans suivi d’une Jam Session à 20h au Quai 472 (entrée 12€)
  • Maxime Prebet Duo de 20h30 à 22h à l’Auditorium

A l’aéroport :

  • Jean-Salim Quartet de 12h à 18h dans le Terminal 1 (c’est pas trop bien, ça ?)

Quelques extraits vidéos

 

Laisser un commentaire