New Era, le nouvel album de Black Lilys se fête au Transbo

Si vous aimez la musique folk et que vous suivez un peu l’actualité lyonnaise, alors vous n’avez pas pu passer à côté du groupe Black Lilys. Si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce que demain, jeudi 24 novembre, aura lieu la release party de leur deuxième album au Transbordeur, et ça s’annonce très chouette.

Peut-être les connaissez-vous grâce à la série Netflix Elite, dont la BO incluait leur titre Nighfall issue de leur premier album Boxes sorti en 2018 ? Ou alors, si vous me suivez depuis trèèèès longtemps, peut-être vous rappelez-vous que je leur avais posé des questions quelques années encore avant ? (soyez indulgents avec moi, c’était effectivement il y a longtemps…)

L’album de la maturité

En tout cas, le duo revient cet automne avec un deuxième album, New Era, que l’on pourrait qualifier d’album de la maturité. Les années passées depuis leur premier album n’ont pas été inutiles. Le frère et la sœur ont sillonné la France – et même l’étranger, ils étaient il n’y a pas si longtemps à Budapest, Vienne, Prague ou encore Londres – pour enchainer les concerts.

Ce nouvel album s’intitule New Era, mais on retrouve les ingrédients qui font la force du duo, devenu maintenant quatuor. A commencer bien sûr par la voix éthérée et magnifiquement écorchée de Camille et la guitare de son frère Robin, accompagnées donc de Claudine au clavier et au violoncelle et de Benoit à la batterie.

Les 10 titres qui composent cet opus de pop folk chamanique nous transportent dans les forêts nordiques. On n’est effectivement pas surpris d’apprendre qu’il a été mixé en Norvège tant cette atmosphère transpire tout au long de l’album. Tout comme on n’est pas étonné d’apprendre qu’il a été écrit en Ecosse. En effet, les chansons parlent d’amour (ou parfois de son absence, sa fin…), mais aussi, souvent, de nature. La pluie, les rivières, les forêts sont omniprésentes.

Les morceaux s’enchaînent sans se ressembler, mais avec une unité très bien vue. On y trouve plus de force avec des chansons qui prennent corps au fur et à mesure pour finir en apothéose. Comme cet énergique New Era, qui a tout pour devenir un tube.

Bref, la soirée s’annonce vraiment pleine d’énergie, et c’est exactement ce qu’il nous faut en cette période tristoune de novembre.

La première partie sera assurée par la folk de Lara Taska.

Black Lilys + Lara Taska
Jeudi 24 novembre au Club Transbo
Entrée gratuite avant 20h, 8€ ensuite

Plus d’infos sur la soirée sur le site internet du Transbordeur ou sur l’event facebook.

Ils seront ensuite en tournée en France :
25.11.2022 à Paris – O’Sullivans Backstage By The Mill
26.11.22 à Lille – La Bulle Café
27.11.22 à Barr – Garage
07.12.22 à Cannes – La Tangente, MJC Picaud
21.01.23 à  Marseille – La Meson
27.01.23 à St Jean de la Ruelle – L’Unisson
28.01.23 à Toulouse – L’Usine à Musique
09.02.23 à Belfort – La Poudrière
+ d’autres dates à venir

L’album New Era est sorti le 14 octobre chez La Ruche, le Label.

Tags:
,