Le Ninkasi Musik Lab continue

Vous vous rappelez du temps où on allait voir des concerts ? Mais si, souvenez-vous, on se réunissait à plein de gens (on appelait ça des spectateurs), en général le soir dans une salle plongée dans le noir. On était même souvent serrés les uns contre les autres (sans masques, évidemment). Face à nous, généralement un peu en hauteur, des musiciens faisaient de la musique en direct (on disait en live).

Dans ces concerts, on allait souvent voir des artistes connus, dont on avait écouté les disques (les quoi ???) ou au moins quelques morceaux sur une playlist. Mais avant que ces artistes ne soient des stars internationales (bon, pas tous, quand même…), ils devaient arriver à se faire connaitre du public.

Le Ninkasi Musik Lab, pépinière régionale de musiques actuelles

Et c’est justement pour faire émerger des talents locaux que le Ninkasi a lancé il y a maintenant quelques années le Ninkasi Musik Lab. Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de ce dispositif de repérage et de soutien à l’émergence de jeunes artistes de Musiques Actuelles, puisque pour la 3ème année, je suis membre du jury.

Nous avons sélectionné une douzaine de groupes ou artistes qui devaient se produire sur la scène du Ninkasi Kafé pendant le printemps. En parallèle, ils reçoivent des formations et des conseils pour aider à leur professionnalisation, et ils bénéficient d’un réseau pour de futurs participations à des concerts ou des festivals. D’ailleurs, contrairement aux tremplins, ils sont même payés pour leurs prestations scéniques au Ninkasi (Vous trouvez ça normal ? Sachez que c’est loin d’être le cas partout. ; ils sont souvent payés en « visibilité »…).

Des concerts en live streaming

Cette année, les concerts ne peuvent malheureusement pas se dérouler dans les conditions habituelles, mais les artistes jouent quand même sur scène (et même la grande scène du Ninkasi Kao), et un super dispositif de captation et de retransmission permet aux spectateurs de mes regarder depuis chez eux.

La soirée de janvier a vu passer Chipo, Melba et Elina Jones and the fireflies.

En février c’était au tour de KLM, Cyrious et Wehobe.

Demain soir (mercredi 24 mars), on aura Arabella, TV Sundaze et Venin Carmin.

Et enfin en avril, Argentique, Citron Sucré, Lucile et Melatonin.

 

Plus d’infos sur le projet Ninkasi Musik Lab sur le site internet du Ninkasi et sur la soirée sur Facebook.

Les concerts sont retransmis sur la page Facebook du Ninkasi, ainsi que sur la page Facebook de votre blog préféré (oui, celui-là).

Rendez-vous mercredi 24 mars à 20h en streaming !

 

 

Laisser un commentaire

Pour ne pas rater les prochains articles ou concours, n'hésitez pas à souscrire à la newsletter.

(pas de spam, promis)

Votre inscription est bien prise en compte, merci

Une erreur s'est produite, merci de réessayer

Who cares ? will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.