Ninkasi Musik Lab, édition 2019-2020

Peut-être vous en rappelez-vous, l’année dernière le Ninkasi m’avait proposé de faire partie du jury du Ninkasi Musik Lab, son dispositif d’accompagnement d’artistes régionaux émergents mis en place en 2016.

Cette année encore, j’ai le privilège de faire à nouveau partie du jury, un jury renforcé, et surtout féminisé, chouette. Autour de la table, des programmateurs de salles de concerts ou de festivals, des professionnels des métiers de la musique ou du spectacle (formateurs, tourneurs, loueur de matériel, directeur de studio d’enregistrement, etc…), des journalistes, des animatrices radio, et moi 😊

Pour ceux qui n’ont pas suivi (j’ai les noms), je vous rappelle que le Ninkasi Musik Lab n’est pas un tremplin, mais plutôt une sorte de pépinière d’artistes. En effet, les 12 groupes retenus (j’y reviens juste après) seront guidés dès le début sur la route de la professionnalisation, par l’intermédiaire d’un accompagnement, de formations, de journées pro, de résidences, et de rémunération pour leurs prestations (ça vous semble peut-être évident, mais c’est loin d’être le cas partout…).

Un parcours tout au long de la saison

En dehors du jury élargi, le fonctionnement du Ninkasi Musik Lab est resté sensiblement le même. Première étape, les groupes et artistes ont eu tous le mois de septembre pour postuler, en envoyant notamment un clip, un morceau audio et une photo. Et cette année, c’est plus de 330 dossiers qui ont été reçus !

Ensuite, le jury s’est réuni et a écouté toutes les candidatures qui respectaient les critères. Exit par exemple ceux qui ne viennent pas de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui sont vraiment trop amateurs, ceux qui n’ont pas envoyé de vidéo, dont le dossier est incomplet, voire complètement vide (oui, oui, il y en a … va comprendre, Charles). Au final, nous aurons donc écoutés 147 artistes lors d’une soirée marathon début octobre. L’objectif était de ne retenir que 10 groupes ou artistes, plus 4 qui ont ensuite été départagés par le public.

Puis on passera dans le vif du sujet : ces 12 groupes ou artistes se produiront sur la scène du Ninkasi Kafé lors de 4 soirées gratuites, les premiers mardis de chaque mois de décembre à mars.

A l’issu de ces 4 soirées de concerts, le jury se réunira à nouveau au printemps pour choisir 3 artistes qui se produiront au mois de mai sur la grande scène du  Ninkasi Kao, lors d’une soirée encore gratuite. Un de ces groupes ou artistes recevra le Prix Spécial, qui consiste en un accompagnement supplémentaires d’une valeur de 5000€ (sous forme d’enregistrement de maquette, de résidence, etc…).

Une sélection très éclectique

Voici maintenant les 12 artistes de cette cuvée 2019-2020, que vous pourrez (devrez, devrais-je dire) venir voir jouer cet hiver.

Mardi 3 décembre

Ganache (pop psychédélique de Lyon) / The Mogs (garage rock de Lyon)  / Rouuge (folk-rock de Lyon)

Mardi 7 janvier

Resca (rap de Grenoble) / Gyslain. N (jazz-funk de Lyon) / Diversgens (rap de Thonon-les-Bains)

Mardi 4 février

Arche (pop de Lyon) / Pratos (krautrock de Lyon) / Mountain Mountain (dream-pop de Lyon)

Mardi 3 mars

Gat’ & RIM (électro-rap de Saint-Etienne), Eustache McQueer (électro queer de Lyon), Maya Kutsi (afro-blues de Grenoble)

Ils comptent tous sur votre présence et votre soutien. Alors, vous venez ?

Plus d’infos sur le site du Ninkasi.

Laisser un commentaire