Rebelles, le film

Il y a quelques semaines, j’étais invité à l’avant-première du film Rebelles au cinéma UGC de Confluences, le dernier film d’Allan Mauduit, co-réalisateur par exemple de la série Kaboul Kitchen ou du film Vilaine. Je voulais vous en parler avant qu’il ne sorte, mais mes vacances sont passées par là…

L’histoire se passe dans le Nord où Sandra revient après 15 ans dans le sud et se retrouve à travailler dans une conserverie de poisson. Un soir après le travail, elle tue accidentellement son responsable en repoussant ses avances insistantes. Deux autres filles de la conserverie sont témoins de la scène, et tandis qu’elles hésitent à appeler les secours, elles se rendent compte que le sac du responsable contient une très grosse somme d’argent. La question ne se pose alors plus vraiment…

Je n’en dirai pas plus sur l’histoire, mais sachez que c’est une comédie vraiment très dôle, pleine de rebondissements et de situations ubuesques. Le scénario est très bien ficelé, les gags sont drôles sans être méchants, et, surtout, les rôles semblent avoir été écrits pour leurs trois interprètes qui sont juste parfaites dans leurs personnages respectifs : Cécile de France méconnaissable dans le rôle de l’ex Miss Pas-de-Calais déchue au caractère bien trempé ; Yolande Moreau dans le rôle de la mère de famille fatiguée dont le mari est au chômage depuis toujours et qui doit tout gérer ; et Audrey Lamy dans le rôle de la jeune mère célibataire un peu cagole du Nord sur les bords.

Car oui, on est dans la Nord, avec sa pauvreté et ses autochtones reconnaissables en touts. Mais la Belgique n’est pas loin, et on ne serait pas surpris de voir débarquer un François Damiens ou un Benoit Poelvoorde au coin d’une rue.

On pense évidemment aux frères Cohen avec ces personnages tous à la fois attachants et plus ou moins looser, mais, personnellement, le film m’a vraiment fait penser à un western. Que ce soit au travers de la musique ou quelques scènes clés (dont une finale que je ne vous révélerai pas ici), de nombreux éléments y font penser.

Bref, c’est un film que je vous recommande chaudement, et vus les rires dans la salle, je ne suis pas le seul.

Tags:
, 

Laisser un commentaire