La Fête des Lumières 2018

Et voilà, encore une édition de la Fête des Lumières qui vient de s’achever. Pour les non-lyonnais, je vous laisse farfouiller un peu dans mes archives voire sur le net pour en savoir un peu plus sur cette fête, mais sachez en gros que c’est l’occasion d’en prendre plein les mirettes pendant 4 jours.

Le bilan en chiffres

Cette année, c’est encore près de 80 installations qui étaient répartis très majoritairement sur la Presqu’ile, le Vieux Lyon et la Colline de Fourvière (+ le retour du Parc de la Tête d’Or). On annonce plus de 1.8 millions de visiteurs (chiffre stable par rapport à l’année dernière, mais loin des 3 millions avant les attentats de 2015). Dans le détail, 230 000 personnes sont allées au Parc de la Tête d’Or, pas étonnant que je n’ai pas pu rentrer (il y avait au moins 500m de queue dimanche soir !), 80 000 dans la cour de l’Hôtel de Ville (super show laser), 70 000 à l’Hôtel Dieu (pour voir un truc sympa, un truc naze et un truc super) et 800 000 sur la Place Bellecour pour voir les stars de cette édition les Anooki (dégonflés dimanche soir à cause du vent).

Comme toutes les fois, on aura encore vu quelques très belles choses, mais j’avoue que j’ai trouvé la qualité des installations un peu en baisse cette année (pourtant je suis très bon public pour ce genre de choses)

Places aux photos

Et vous, qu’est-ce que vous en avez pensé ? Quelle a été votre installation préférée ?

En tout cas, rendez-vous l’année prochaine du jeudi 5 décembre au dimanche 8 décembre 2019 pour les 30 ans de la Fête en version moderne.

Laisser un commentaire