Cold Blood au Théâtre des Célestins

Je parle assez peu de théâtre ici, parce que comme vous le savez probablement, j’aime bien parler des spectacles que vous pouvez encore voir, ce qui signifie qu’il faut que j’aille voir le spectacle au début et qu’il reste à l’affiche assez longtemps pour que j’ai le temps d’écrire. Dépêchez-vous donc d’aller voir Cold Blood, il est joué au Théâtre des Célestins jusqu’à vendredi.

Cold-Blood_2017_ressourceOriginale

Comment décrire Cold Blood ? C’est du théâtre ? Oui, un peu, mais plutôt dans le registre théâtre d’objets, alors, car on est dans le modèle réduit. Mais c’est aussi de la danse, enfin une sorte de danse, puisque ce sont des doigts qui dansent. Et enfin, c’est surtout du cinéma, car tout cela est filmé et projeté en direct sur un grand écran au-dessus de la scène.

Illusions d’optique, jeux d’échelles, trucages et accessoires bricolés, c’est un cinéma qui plairait à Michel Gondry par exemple. Le tout sur une voix off qui déroule des histoires. Des histoires de mort, plutôt violentes, c’est vrai, mais d’une manière très poétique avec un humour très fin. Rien de vraiment tragique au final. Le tout sur une bande sonde aux petits oignons : Bowie, Lou Reed et bien d’autres.

cold-blood-julien-lambert

cold-blood

Bref, ce spectacle est un véritable enchantement, une pure merveille de poésie que vous ne devez pas manquer.

 

Plus d’infos sur le site internet du Théâtre des Célestins que je remercie pour l’invitation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *