Lumière ! L’aventure commence

Si Paris est la ville lumière, Lyon peut s’enorgueillir d’être la ville des frères Lumières, les célèbres inventeurs du cinématographe. Après l’Institut Lumière et le festival Lumière, voici le film « Lumière ! L’aventure commence ».

Lumière l'aventure commence

C’est en 1895 que les Auguste et Louis Lumière inventent le cinématographe, et « la sortie des usines Lumière », tourné le 19 mars de cette même année, restera le premier film pour la postérité. La plupart des lyonnais connaissent ce film, et certains d’entre vous ont peut-être même participé à un des « remakes » tournés à chaque Festival Lumière au même endroit par de grands noms du cinéma actuel, devant le Hangar Lumière, seul vestige de la fameuse usine.

La sortie des usines Lumière

Mais les frères Lumière, et Auguste en particulier, ne s’arrêtèrent pas là, et avec l’aide de quelques opérateurs qui ont promené leur cinématographe (c’était la même machine pour filmer et pour projeter) aux quatre coins de la France ou du monde, ils ont filmé plus de 1400 films entre 1895 et 1905.

Et tout ce trésor, Thierry Frémaux et Bertrand Blier, deux amoureux du cinéma et du patrimoine, ont souhaité le partager avec le plus grand nombre. Pour rappel, Thierry Frémaux est le Directeur de l’Institut Lumière et Délégué Général et Sélectionneur Officiel du Festival de Cannes et Bertrand Blier est réalisateur, producteur et Président de l’Institut Lumière. C’est dire si la cause leur tient à cœur.

Le projet a débuté il y a quelques années avec la restauration et la numérisation d’un peu plus d’une centaine de films des Frères Lumière, chacun de 50 secondes (contrainte technique de l’époque). Pour les 120 ans du Cinéma, ces films ont été projetés à l’Auditorium et commentés en livre par Thierry Frémaux. Face au succès de cette présentation, ils ont décidé d’en faire un « vrai » long métrage, qui est maintenant sorti en salle depuis cette semaine.

C’est l’occasion de voir ou revoir une centaine de ces films qui sont autant de témoignages de l’époque. Outre le faite de voir les tous premiers films de l’histoire du Cinéma, on y voit la vie quotidienne à Lyon, en France, mais aussi à l’étranger telle qu’elle était au tournant du XXème siècle.

Mais au-delà de l’aspect historique, les commentaires de Thierry Frémaux nous éclairent avec beaucoup d’humour sur l’aspect technique de ces œuvres : casting et direction des acteurs (qui surjouent souvent, faute d’expérience), scénario (comment raconter une histoire avec la contrainte forte des 50 secondes), cadrage et composition de l’image, techniques cinématographiques (travelling depuis un train ou un bateau, plongée / contre-plongée, trucages, etc..).

Lumière-bateau

Bref, vous l’aurez compris, je vous recommande vivement d’aller voir ce magnifique hommage au cinéma, cet enfant de Lyon.

 

Merci à Only Lyon et à l’Institut Lumière pour l’invitation

Le film est projeté à Lyon au CNP Terreaux (récemment renommé Lumière Terreaux), à l’UGC Confluence et au Pathé Bellecour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *