Autoportraits de Rembrandt au selfie

J’avoue que je suis plus amateur d’art contemporain que d’art « classique », mais je fais quand même régulièrement un petit tour au Musée des Beaux Arts de Lyon, et j’ai beaucoup aimé la nouvelle exposition, intitulée Autoportraits, de Rembrandt au Selfie.

40x60-AUTOPORTRAIT-01.indd

Nous sommes dans une ère narcissique où les gens (surtout les jeunes) aiment se montrer. La preuve en est avec la mode du selfie, une photo de soi que l’on fait soi-même un peu n’importe où – en vacances, au concert, avec une star, etc…- pour immortaliser le moment. Avant on demandait à quelqu’un de nous prendre en photo devant la Tour Eiffel, maintenant on le fait soi-même (en perdant en interaction, soit dit en passant). Surtout depuis la démocratisation des appareils photos et en particulier des smartphones.

Complètement dans l’air du temps, le Musée des Beaux-Arts de Lyon s’est associé avec la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe et les National Galleries of Scotland d’Edimbourg pour nous montrer que ce courant artistique est en fait bien plus vieux.

En réalité, il ne remonte pas si loin que ça pour une raison bêtement pratique, à savoir que se peindre soi-même nécessite de se voir, et requiert donc un miroir. Du coup, les premiers autoportraits ne sont apparus que vers le XVIème siècle.

L’exposition parcourt les derniers siècles pour nous présenter 130 œuvres parmi les plus belles de ces 3 musées sur le thème de l’autoportrait. Plutôt qu’en ordre chronologique, les œuvres sont regroupées par thèmes, pour nous montrer comment l’artiste se représente : tel qu’il se voit, la façon dont il se situe par rapport à sa famille, à ses commanditaires ou à son œuvre, etc… Car les motivations sont diverses pour se peindre soi-même : pour se sentir exister, pour se vendre, pour revendiquer quelque chose, etc…

autoportraits

Oskar Kokoschka, Autoportrait d’un artiste dégénéré, 1937 – Léonard Tsuguharu Foujita, Portrait de l’artiste, 1926 – Andy Warhol, Autoportrait avec perruque hérissée, 1986

.

De nombreux médiums sont représentés. S’il y a une majorité de tableaux ou d’estampes, la photographie n’est pas en reste, étant donné sa grande influence dans l’art du XXème et XXIème siècle, jusqu’aux selfies de l’artiste Chinois Ai Wei Wei.

 

csm_N14-531neu_d1f7fddef1

Antoine Duclaux, Halte des artistes lyonnais à l’île Barbe, 1824

Rembrandt

Rembrandt – La Lapidation de saint Étienne – environ 1625 – Rembrandt s’est peint à la fois comme bourreau et comme victime

csm_AiWeiWeigross_5666d8d34c

Ai Weiwei, Illumination, 2014 © Ai Weiwei, The image is courtesy of Ai Weiwei Studio

.

.

Merci au Musée des Beaux-Arts de Lyon pour l’invitation, et notamment à Pierre, notre conférencier passionné.

.

Autoportraits, de Rembrandt au Selfie
Du 26 mars au 26 juin 2016
Musée des Beaux Arts de Lyon
http://www.mba-lyon.fr/mba/

 

.

 

Tags:
, , , 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *