Mirage Festival

Vous avez peut-être vu les affiches un peu partout dans Lyon, la semaine prochaine, du 2 au 6 mars, se tient le Mirage Festival.

Mirage-Festival-Lyon-affiche-2016

Je vous en ai déjà parlé brièvement ici et , le Mirage Festival s’interroge sur les liens entre l’art, l’innovation et les cultures numériques. Ce que l’on recouvre aussi parfois sous le thème générique « art-sciences ». C’est seulement la 4ème édition, mais le festival a su s’imposer sur le secteur de la création contemporaine numérique à Lyon, et cette année, un thème a été choisi, celui de Techno Fiction. L’occasion de placer encore plus qu’avant les machines au centre des différents dispositifs du festival.

Le programme s’articule un peu comme les autres années, avec des performances (principalement aux Subsistances), des expositions et installations (principalement dans les pentes) et des soirées musicales.

Cette année, l’épicentre du festival se trouve aux Subsistances, et c’est donc là qu’aura lieu l’inauguration le mercredi 2 mars, de 18h30 à minuit, avec des installations et un DJ set de Wild Aspect.

Le jeudi 3 mars sera principalement dédié aux vernissages des différentes expositions du parcours : Galerie Datta (10 rue du Griffon), Musée des Beaux Arts, Grand Temple Protestant (Quai Augagneur), Galerie Velours Royal (20 rue Royal), Galerie des Terreaux (12 place des Terreaux), ainsi que des performances aux Explorations Numériques au Lavoir Public (4 impasse Flesselles). Vous pourrez ensuite voir ces expositions et ces explorations numériques tout le week-end.

Olivier-Ratsi-Pêle-Mêle_MF4

Olivier Ratsi, Pêle-Mêle, Musée des Beaux Arts de Lyon

Jeudi et dimanche après-midi, plusieurs projections sont visibles aux Subsistances : 2D, 3D, stop motion, etc…

Des performances sont également au programme : jeudi aux Subsistances, vendredi au Théâtre Nouvelle Génération (TNG, 23 rue de Bourgogne vers Valmy) et le samedi et dimanche à nouveau aux Subsistances.

Herman-Kolgen-Aftershock1

Herman Kolgen, Aftershock, Vendredi 4 mars au TNG

Quiet-Enlightenment-The-enlightenment_MF4

Quiet Enlightenment, The Enlightenment, Samedi 5 mars aux Subsistances

Enfin, qui dit art numérique dit forcément musique électro. Il y a donc 2 grosses soirées prévues au Sucre : vendredi autour du label hollandais Viewlexx et de son créateur Ferenc E. van der Sluijs (plus connu sous le nom de I-F) et samedi autour du label parisien ClekClekBoom. Et enfin la Closing Night dimanche en fin d’après-midi au Club Transbo.

.

En parallèle du festival pour le Grand Public, se tiendra le Mirage Open Creative Forum, un rendez-vous dédié aux professionnels des industries créatives et des arts numériques, à base de rencontres, tables rondes ou workshop, le tout également aux Subsistances.

Tout ça ne vous parle pas forcément, mais soyez curieux, vous ne serez pas déçus. Retrouvez toutes les informations sur le site internet du festival.

Et comme l’année dernière, plutôt que le teaser du festival, je vous laisse avec un petit résumé de l’édition 20015.

.