2015 Hottest 100

Je vous en avais déjà parlé il y a quelques années, tous les ans en début d’année, la radio australienne Triple J organise un grand vote pour déterminer les meilleures chansons de l’année précédente, les Hottest 100. Les résultats sont ensuite annoncés lors d’un décompte qui a lieu le 26 janvier, jour de la fête nationale, Australia Day, puis un double album compilation sort quelques semaines plus tard.

Hottest-100-2015

Pour cette année, presque 300 000 australiens ont participé au vote. Je dis australiens, mais en fait des votes ont été émis depuis 172 pays !! Les australiens écoutent le décompte à la radio ou sur leur smartphone au cours de la journée (presque 200 000 l’année dernière), et la radio australienne a même comptabilisé plus de 2 000 fêtes organisées spécialement par des aficionados dans plus de 70 pays ce jour-là. Jamais à cours de prétexte pour faire la fête, les australiens..

Voici entre autre les 10 meilleurs morceaux, d’après les australiens.

10 : Disclosure – Magnet (featuring Lorde)

9 : The Weeknd – Can’t feel My Face

8 : Hermitude – The Buzz (featuring Mataya / Young)

7 : Jarryd James – Do you Remember

6 : Marcus Marr & Chet Faker – The Trouble with us

5 : Tame Impala – Let it happen

4 : Tame Impala – The less I know the better

3 : Major Lazer – Lean on (featuring MØ / DJ Snake)

2 : Kendrick Lamar – King Kunta

1 : The Rubens – Hoops

.

Je ne vous cacherais pas que je suis un peu déçu par la tournure qu’a pris la radio, car il y a quelques années, quand j’habitais en Australie, la programmation était beaucoup plus rock et même rock indé. Là il y a quand même beaucoup de rnb et assimilé (surtout dans le reste du classement).

A noter qu’un seul français apparait dans les 100 premiers, il s’agit de DJ Snake, qui est non seulement présent pour sa collaboration avec Major Lazer, mais également en son nom propre à la 17ème place du classement avec Middle (featuring Bipolar Sunshine).

Retrouvez l’intégralité du classement sur le site de la radio Triple J.

triple-j-logo

.