Bestias

Et si on continuait à décortiquer un peu la programmation des Nuits de Fourvière ? Après George Ezra + Balthazar (rappel : vous avez jusqu’à dimanche 7 juin pour tenter de gagner des places), je voudrais vous parler d’une création qui a lieu hors les murs, au Parc de Lacroix Laval, que j’ai eu la chance de voir hier en ouverture du festival, le spectacle Bestias de la compagnie Baro D’Evel.

bestias noire format web

Baro d’Evel, c’est d’abord deux artistes, Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias, qui se sont rencontrés sur les bancs sous le chapiteau du Centre National de Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. A la base, la Française est plutôt tournée vers les chevaux et le chant, et le catalan est plutôt clown. Mais au contact l’un de l’autre, puis de leurs acolytes, ils ont mixé de nombreux arts du cirque. Après Le Sort du dedans et Mazùt, les voilà qui ont planté leur chapiteau au beau milieu du Parc de Lacroix-Laval, qui leur offre un bel écrin de verdure. S’y rendre est la première étape d’un voyage onirique, et je vous invite d’ailleurs à faire un tour dans le parc avant ou après la représentation pour en profiter.

Dès l’attente devant le chapiteau on est mis au parfum : le spectacle Bestias comporte des chevaux et des oiseaux en liberté, et on sera tellement immergés qu’on ne pourra pas sortir. Et lorsque le tissu qui fait office de porte s’entrouvre enfin, on est tout de suite plongé dans un monde imaginaire fait de semi-pénombre et de paysage sonore intrigant. Puis très vite on est dans l’action, les comédiens passent, repassent, puis un cheval, un oiseau, peut-être échappé de sa cage que tient cette femme, qui sait ? Ou bien se cache-il ?

Bestias

photo Arthur Bramao

Bestias 2

Crédit photo Céline Sathal, la costumière

Crédit photo Ian Grandjean Petitspas Noëmie

Bestias – crédit photo Ian Grandjean

Je dis comédiens, mais ils sont peut-être bien plutôt danseurs, en fait. Ou acrobates. L’une est indéniablement chanteuse, en tout cas. Alors que d’autres jouent de la musique. En réalité, Bestias est un savant mélange bien dosé de danse, d’acrobaties, de dressage animalier (spectaculaire dressage d’oiseaux, notamment), de musique, de chant ou simplement de clownerie, tout ça au service d’une poésie parfois mélancolique, accentuée hier par la chaleur étouffante du chapiteau.

Vous l’aurez compris, j’ai été conquis (et j’étais loin d’être le seul).

Le spectacle Bestias se joue au Parc de Lacroix-Laval jusqu’au 17 juin.

Pour vous y rendre, suivez les panneaux routiers Domaine de Lacroix-Laval car il n’y a pas de fléchage particulier pour les Nuits de Fourvière.

Retrouvez plus d’infos sur le site internet de la compagnie Baro d’Evel ou sur le site internet des Nuits de Fourvière.

Et on terminera avec un reportage sur la compagnie.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *