Quais du polar

Décidément, cette année encore je m’y prends bien tard pour vous parler d’un événement pourtant devenu incontournable dans le paysage littéraire lyonnais, et qui a commencé aujourd’hui. Je veux bien sûr parler du festival Quais du Polar, dont la 11ème édition se tiendra un peu partout dans Lyon du 27, donc, au 29 mars 2015.

quais-du-polar-2015-affiche-231129

Pendant ces 3 jours, les amateurs de romans noirs ne sauront plus où donner de la tête avec de très nombreuses rencontres d’auteurs.

Cette année, les invités d’honneurs sont l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud, avec la présence de plusieurs auteurs mexicains, cubains, salvadoriens, costaricains, brésiliens, chiliens, colombiens, argentins ou péruviens.

Mais ce sera également l’occasion de voir ou revoir des auteurs connus habitués ou non (Michael Connelly, Ian Rankin, Tom Rob Smith, Michel Quint, Michel Bussi, Maxime Chattam, Yasmina Khadra, Caryl Férey, Ian Manook, John Grisham, Elizabeth George, Don Winslow, Shannon Burke, Emily St John Mandel , Attica Locke, Nicci French, Val McDermid, Denise Mina, Mike Nicol, Sebastian Rotella, etc…) ou moins connus (Kishwar Desai, Saul Black, Dror Mishani, Gert Nygårdshaug, Elena Piacentini, Michaël Mention, Christophe Reydi-Gramond, Nicolas Matthieu, etc…).

Quais du polar, c’est aussi une grande enquête intitulée Drôle de Dôme, que le public est invité à résoudre à l’aide d’un livret téléchargeable sur le site ou que l’on peut se procurer au Musée d’art contemporain samedi entre 9h et 16h ou dimanche 29 mars entre 9h et 14h. L’enquête débute au MAC et vous devrez suivre les indices pour retrouver les plans du célèbre dôme géodésique de Buckminster Fuller qui ont disparus. Une fois l’énigme résolue, il ne vous reste plus qu’à glisser votre bulletin avec les réponses dans l’urne située à l’Hôtel de Ville avant 19h le samedi et 16h30 le dimanche pour tenter de gagner des cadeaux (dont un voyage en avion).

Un truc très sympa auquel j’aimerais bien participer, c’est la dictée noire. Après Daniel Picouly et Alexandre Astier en 2013 et Hippolyte Girardot, Patrick Raynal et Jean-Bernard Pouy en 2014, c’est au tour de l’auteur Jean-Philippe Arrou-Vignod (pour les enfants) et de l’acteur avec Dominique Pinon (pour les adultes) de jouer à Bernard Pivot. Ça se passait ce matin pour les enfants, et samedi à 13h pour les adultes, dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville (entrée libre, sans réservation)

Ne manquez pas aussi le volet cinéma, avec des rencontres prévues dans les salles partenaires : le Comoedia, l’Institut Lumière, le Toboggan à Décines, et le Pathé Cordeliers. Le festival se clôturera d’ailleurs sur la projection dimanche soir à 19h15 à l’Institut Lumière de Pour toi, j’ai tué, de Robert Siodmak (1949), avec Burt Lancaster et Yvonne De Carlo

 pour-toi-j-ai-tue-1949-05-g

Une grosse partie est également dédiée aux enfants, avec une nouveauté cette année, le prix Polar Jeunesse et une nouvelle mascotte, Lucius, créée pour l’occasion par Joranne Bagoule.

 Lucius-Magnet-1-1024x1024

Bref, on ne saura où donner de la tête. Retrouvez toutes les infos sur le site internet du festival.

Mais peut-être avez-vous déjà repéré un auteur à me conseiller dans la liste des invités ? Car j’avoue que perso je suis un peu perdu et j’aurais bien besoin d’un conseil…

 .