Donner pour Corneille de Lyon

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de financement participatif, et cette forme de mécénat grand public est désormais rentrée dans les habitudes des gens. Fin 2012, le Musée des Beaux Arts de Lyon lançaient ainsi une souscription auprès du public pour acheter le tableau L’Arétin et l’envoyé de Charles Quint, du célèbre peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres (le gars au violon…). En quelques mois, ce sont 80 000€ (sur les 750 000€ qu’a couté le tableau, le reste provenant de mécénat plus classiques, des collectivités locales et de l’État) qui ont été donnés par 1536 personnes (soit environ 50€ en moyenne).

L'Arétin et l'envoyé de Charles Quint, de Jean-Auguste-Dominique Ingres - crédit photo Stéphane Guiochon pour le Progrès

Sylvie Ramond, Directrice du Musée des Beaux Arts de Lyon, devant L’Arétin et l’envoyé de Charles Quint, de Jean-Auguste-Dominique Ingres – crédit photo Stéphane Guiochon pour le Progrès

.

Aujourd’hui, le Musée des Beaux Art relance une opération du même ordre pour cette fois acquérir l’Homme au béret noir tenant une paire de gants, un tableau du peintre franco-hollandais du XVIème siècle Corneille de Lyon.

au début du XVI ème siècle sous le nom de Corneille de La Haye, le peintre arrive en terres lyonnaises vers 1533, où il devient plus tard le peintre officiel du dauphin (puis roi) Henri II. Il côtoie ainsi les plus grands de l’époque dont il peint de nombreux portraits, toujours en buste et de petite taille, mais il en réalise aussi pour des clients anonymes.

En quarante ans de carrière, il a eu le temps de produire environ 150 tableaux visibles un peu partout dans le monde , principalement au Musée du Louvre, au Château de Versailles, mais aussi au Rijksmuseum d’Amsterdam ou encore au Metropolitan Museum of Art à New York.

Parmi eux, figure donc le tableau Homme au béret noir tenant une paire de gants datant des années 1530 et qui représente probablement un bourgeois de l’époque.

Corneille de Lyon - Homme au béret noir tenant une paire de gants

Image (c) Lyon MBA – Photo Alain Basset

.

La barre est cette fois mise un peu plus haut, puisque ce sont 250 000€ qui doivent être récoltés par le musée, pour un prix total de 566 000€. Actuellement, 66% de la somme a déjà été récoltée, et tous les dons sont les bienvenus, même les plus petits. Sachez également que ce dont ouvre droit à une déduction fiscale de 66%. Un don de 50€ ne vous coutera donc au final que 17€ !

Pour participer et retrouver toutes les infos, ça se passe sur le site internet dédié à cette opération.

.