Abschaum

Bon, ça commence à manquer de musique et de découverte ici, non ? Je vais essayer de remédier à ça tout de suite en vous parlant d’un projet lyonnais très prometteur, Abschaum.

 abschaum4_zps1d0ee015

J’ai vu circuler le nom d’Abschaum plusieurs fois au cours de ma « veille », mais je n’avais jamais pris le temps de me pencher sur la question. C’est en fait grâce à Amply, le super blog tenu par les bibliothécaires musicaux de la région lyonnaise, qui lui a consacré un article il y a quelques semaines, que je me suis décidé à écouter. Et bien m’en a pris.

Chris Poincelot, l’homme derrière Abschaum, est un musicien prolifique. Il a joué dans de nombreux groupes depuis très longtemps. Mais il est loin le temps où Chris s’inspirait de Nirvana ou Dinosaur Jr. Pour ce nouveau projet solo qu’il a fondé il y a 3-4 ans, les influences seraient plutôt à chercher du côté dark des années 80s, voire même de la période psychédélique ou krautrock des années 70s. Tout cela a été habillement assimilé pour produire un son synthétique sombre et envoutant que ne renierait pas Alan Vega.

Abschaum a déjà 2 EP et 3 albums à son actif, mais pour l’instant uniquement en digital, à écouter et télécharger sur son bandcamp. Le prochain album, Vie et Splendeur, ne devrait pas tarder à sortir.

 Vie et splendeur

.

Personnellement, je trouve ça vraiment très prenant, et je suis content de l’avoir découvert juste avant son concert demain lundi 7 avril au Sonic. C’est dommage que ce soir un lundi, je vous l’accorde, mais je pressens un moment assez intense que je ne louperais pour rien au monde. A noter qu’il partage en fait le plateau du mini festival S’étant Chaussée avec les américains de Excepter et Commando Koko DJ set.

Et sinon, vous pourrez également retrouver Abschaum le vendredi 30 mai à 15h à la Sucrière pour les NS Days.

Plus d’infos sur Abschaum sur son bandcamp ou sa page facebook.

 .