Soutenez : Electrovirus

Hallucinations Collectives, le festival de cultures alternatives de Lyon (en particulier cinéma) se déroulera à Lyon du 16 au 21 avril au cinéma Comoedia. L’occasion de voir ou revoir des longs et court-métrages complètement déjantés. Plus d’infos ici.

hallucinations_collectives-710x381

Sinon vous pouvez aussi aller voir Wrong Cops, de Quentin Dupieux, actuellement au cinéma, il est pas mal dans son genre, dans la lignée de ses précédeents films Rubber et Wrong.

L’objet de mon article aujourd’hui n’est pas là, mais on reste un peu dans le même thème, puisque, toujours dans le cadre de mes articles de financement participatif, je vous invite aujourd’hui à soutenir la création d’Electrovirus.

Couv

Illustration © Laura Gerlier

Je n’ai malheureusement pas beaucoup d’informations à vous fournir sur ce clip-court métrage expérimental, mais le pitch me plait beaucoup : « Après l’injection d’une substance dans leur corps, et à l’image de l’évolution du rythme et de la sonorité de la musique, deux cobayes sexy se transforment en monstre zombiesque… ».

Infirmière

Illustration © Laura Gerlier

Le réalisateur, Thomas Journal, alias Thomas Joke, n’a que 22 ans, mais il est déjà Cadreur et Assistant Opérateur professionnel. Il bosse donc sur de nombreux autres projets que vous pouvez voir sur son site internet. Originaire de la région d’Annecy, il est installé à Lyon depuis quelques mois.

Il sera aidé de Maël Sevestre à la réalisation et image, de Maëla Gervais au maquillage (rappelez-vous, on parle de zombies…), ainsi que de quelques autres techniciens.

Le compositeur de la musique, Thib Thib, 22 ans également est quant à lui bien lyonnais, mais la musique n’est pas actuellement sa profession. Encore une fois je ne saurais vous en dire plus pour l’instant, mais vous pouvez écouter ses compositions sur son soundcloud.

Côté acteurs, les deux cobayes sont effectivement très sexy, puisque ce sont deux comédiennes avant tout modèles photo plutôt spécialisées dans les petites tenues, Kiara Chayton et Dulce Blyes.

Kiara Chayton (Photo © Couleur Mandarine)

Kiara Chayton (Photo © Couleur Mandarine)

Dulce Blyes (Photo © Olivier Machado)

Dulce Blyes (Photo © Olivier Machado)

Le projet sera d’abord diffusé sur Internet et les réseaux sociaux, puis si ça se passe bien, il sera proposé dans des festivals de court-métrages ou thématiques.

Si vous voulez soutenir une création un peu originale, c’est sur Ulule que ça se passe, et c’est jusqu’au 16 avril, ne trainez pas trop.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *