Mirage Festival

Aujourd’hui, je vais faire une chose que je n’aime pas, citer texto un communiqué de presse (bouh, c’est une honte, jetez lui des pierres…). Mais bon,  il y a urgence et je n’ai malheureusement pas le temps d’éplucher le programme comme je le fais habituellement, car le Mirage Festival dont je veux vous parler a déjà commencé aujourd’hui et il ne dure que quelques jours.

 mirage_web-low

// Pour cette seconde édition, le Mirage Festival s’installe sur la ville de Lyon du 19 au 23 février et poursuit ses explorations à la croisée du son et de l’image, laissant libre cours aux expérimentations multimédias.

Au Musée des Beaux-Arts de Lyon, en passant par le Sucre, Le Lavoir Public ou encore les galeries des Pentes de la Croix-Rousse, le Mirage Festival invite le public à découvrir une programmation hybride réunissant artistes locaux, nationaux et internationaux. Plus qu’une plateforme de diffusion, le Mirage Festival est aussi un lieu d’échange pour professionnels, artistes et public, grâce aux workshops et conférences proposés.

Durant cinq jours, le Mirage Festival invite le public à venir découvrir sa vision de la création de demain. Une sélection destinée à ravir aussi bien le jeune public et les curieux que les professionnels et les amateurs avertis.

//fin du copier-coller

Il y a bien un petit teaser, mais il se contente de lister les noms des artistes, et il faut bien reconnaitre qu’il n’y en a pas beaucoup que je connais (moui, bon, ok, aucun…). Attention, ça ne veut certainement pas dire que ce n’est pas intéressant ou pas de bonne qualité, c’est tout le contraire, si vous voulez mon avis.

.

Non, le mieux c’est que vous preniez un peu de temps pour étudier le programme qui est super bien détaillé sur le site internet. Tout y est classé soit par jour et heure, soit par type d’événements (workshop, installations, performances, conférence, etc..), soit si vous préférez, par lieux.

Mirage festival 16_02_2013

Mirage festival 2013 au Transbordeur – Crédit photo Brice Robert – www.b-rob.com

Vous pouvez par exemple commencer par déambuler dans les pentes en explorant les installations réparties dans les différentes galeries.

En ce qui concerne les spectacles / performances, je pense qu’il vaut mieux réserver. Personnellement j’ai très envie de voir CT4C jeudi soir à la Salle Garcin (mais il devrait y avoir un joker bientôt, stay tuned) :

.

Mais les deux performances visuelles de vendredi (Luna par XX + XY, et surtout Syn_ par Ryoichi Kurokawa) vendredi au Grand Temple Protestant promettent également quelques bonnes sensations, notamment aux amateurs d’art contemporain :

.

Et changement d’ambiance samedi soir pour le concert-performance du macédonien Noitu et des français de Nonotak à l’Amphi-Opéra

.

.

Plus d’infos (notamment les adresses des lieux que vous ne connaissez pas forcément) sur le site internet du festival ainsi que sur sa page facebook. Et n’hésitez pas à mettre un commentaire si vous avez repéré un truc chouette.

.

    2 COMMENTS

  • […] L’année dernière, j’avais évoqué avec vous la deuxième édition du Mirage Festival, un festival urbain dédié à l’Art, l’Innovation et aux Cultures Numériques, notamment sous forme de musique, vidéo ou encore projections numériques. La troisième édition se tiendra à Lyon du 25 février au 1er mars, toujours orchestrée par l’association Dolus & Dolus. […]

  • […] vous en ai déjà parlé brièvement ici et là, le Mirage Festival s’interroge sur les liens entre l’art, l’innovation et les cultures […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *