Ronan Siri

14/12/2011

Ronan Siri, vous connaissez ? Non, je ne vous parle pas de l’assistant vocal du nouvel iPhone, mais de ce jeune chanteur lyonnais qui fait de plus en plus parlé de lui.

Il n’a pas encore 22 ans (dans un mois tout pile), mais déjà beaucoup de talent. D’après la légende, son amour pour la musique date de l’âge de ses 16 ans où il a vu une vidéo de lui bébé dans les bras de son grand-père (qu’il n’a pas vraiment connu) pendant que son père et son oncle jouaient Country Roads de John Denver un soir d’été en vacances dans le Kentucky.

Peu importe si c’est vrai, en tout cas, on sent bien l’inspiration américaine dans sa musique folk americana. Sa voix posée s’accorde parfaitement avec ses chansons inspirées de Ben Harper ou Ray Lamontagne où il évoque sa vie, la nature, etc…

.

 .

Depuis l’année dernière, il enchaine avec succès les premières parties (Jil is lucky, Hey Hey My My, Hubert Mounier et surtout Benjamin Biollay à Villefranche sur Saône) ainsi que les tremplins (Fnac, les Inrocks, parcours folk du festival Just Rock). Partout où il passe, son charisme et sa simplicité enchante. Il faut dire en plus qu’avec son physique d’éphèbe, il lui suffit de sourire pour faire craquer toutes les filles de la salle.

 .

.

Mais c’est bien pour son talent et rien d’autre que Nagui l’a invité la semaine dernière à jouer un morceau pour Taratata. Il fallait le voir sur son facebook, tout fier (et il peut). L’émission sera diffusée ce vendredi 16 décembre (et probablement visible ensuite sur le site), je vous invite à la regarder (ou l’enregistrer).

.

 .

A noter qu’il était déjà passé dans l’émission Poum-Tchak de TLM (dont Millie vous a déjà parlé sur Lyon69) et que vous pouvez revoir ici.

En attendant l’album prévu en janvier, voici déjà le clip de son premier single :

.

 .

Vous pourrez ensuite l’écouter en live le 28 janvier à la Fnac Bellecour pour la sortie de son EP « To be twin sides », le 17 février au Marché Gare et le 10 mai au Ninkasi.

Et vous trouverez plus d’info sur lui sur son site ainsi que quelques morceaux à écouter sur son Myspace.

.

    5 COMMENTS

  • romain blachier
    / Reply

    Je vais jetter un oeil. On ne parle pas assez du son de Lyon

  • […] musique, on a parlé de WU LYF, de Bernard Lenoir qui revient à la radio, de Ronan Siri, de Gotye, de James Blake, des Undertones et de […]

  • […] vont de Ray Lamontagne (tiens, ça devrait plaire à Une fille à Lyon qui le citait pour parler de Ronan Siri), à Tracy Chapman, en passant par Joan Baez ou Damien […]

  • […] donc jeudi 12 juin à la Salle Rameau, avec Ronan Siri en première […]

  • Faik | Who cares ?
    / Reply

    […] et Faik se classe maintenant résolument dans la catégorie folk, un peu comme ce que faisait Ronan Siri il y a quelques années. Ses chansons sont empruntes du temps qu’il a passé en Turquie (d’où […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *