Les monstroplantes

22/02/2011

Vous vous rappelez de Jayce et les conquérants de la lumière ? Et bien aujourd’hui, je vais pour parler des Monstroplantes, mais rien à voir avec le dessin animé. Il s’agit en fait d’un groupe de lyonnais fanas de cuivres (les instruments, pas le métal), qui après avoir joué dans des fanfares, on voulu continuer à se faire plaisir sur scène, mais en ajoutant quelques influences qu’ils aiment. Ils ont alors pondu un mélange entre des musiques acoustiques telles que le funk, la soul, le hip-hop, etc… et les musiques électroniques, avec des scratchs et de la drum’n bass anglaise des années 1990s.

Le résultat est un cocktail explosif qui fait des étincelles sur scène et ferait se trémousser un moine bouddhiste en pleine méditation.

Ils seront en concert vendredi soir au Transbordeur pour fêter la sortie de leur album, Les Monstroplantes contre le docteur Larsen, pour la modique somme de 10€.

Ils seront également accompagnés d’invités venus spécialement pour l’occasion : l’impérial Kikiristan (fanfare balkanique en déambulation), Code Sabotage (groupe d’électronique amplifiée) et DJ Electrosex.