Cave à musique

24/01/2011

Aujourd’hui je vais encore vous parler d’une salle de concert qui me tient beaucoup à cœur, même si ça fait un moment que je n’y suis pas allé. Il s’agit de la Cave à Musique, à Mâcon. Non, non, je vous arrête tout de suite, ce n’est pas si loin que ça, ¾ d’heure de Lyon seulement.

La Cave à musique, c’est une super salle de concert où j’ai passé quasiment tous mes week-ends quand j’étais en première et en terminale. Ok, ça ne nous rajeunit pas, mais sachez que les membres de l’association Luciol se démènent depuis le 29 février 1992 (d’où un gros anniversaire tous les 4 ans) pour faire quelque chose de la vie culturelle moribonde de Mâcon (mis à part le ciné club L’embobiné, le Crescent Jazz Club il n’y a pas grand-chose…)

Cela a commencé par des concerts, puis des locaux de répétitions, puis des profs de Musiques Actuelles Amplifiées pour aider les jeunes groupes locaux à composer (notamment un studio de MAO, Musique Assistée par Ordinateur), à produire un album, à se produite sur scène, etc..

En ce qui concerne les concerts, la nouvelle programmation vient juste d’être présentée et il ya comme toujours des bons trucs et il y en a pour tous les gouts : rock, métal, électro, théâtre, pop, indie, folk, spectacles pour enfants, blues, chanson, etc…

Côté nom, on retrouve par exemple N’Relax dont je vous ai parlé l’autre jour, Agnes Obel, que j’ai vaguement évoqué dans l’article sur l’Epicerie Moderne, Timber Timbre et CW Stoneking (dont je vous avais parlé il ya biennnnnnnnnn longtemps), Ukandanz (groupe lyonnais, un peu jazzy éthiopien, comme la superbe BO de Broken Flowers), The Young Gods (le même jour que 2 Many DJ’s, merde, j’y serai bien allé…) et des tonnes d’autres qui ne sont pas forcément connus (de moi en tout cas), mais qui méritent certainement le détour.

Et puis avant d’aller à la Cave, vous pouvez toujours aller acheter un peu de vin, faire un pèlerinage à Solutré ou aller manger à la Maison des vins 🙂